Magazine Maladies

#Cell #facteurdetranscription #différenciation Convergence Phénotypique : des Facteurs de Transcription Distincts Soumettent à Régulation des Dispositifs de Terminaison de Différenciation Communs

Publié le 21 juin 2018 par Tartempion77 @NZarjevski

#Cell #facteurdetranscription #différenciation Convergence Phénotypique : des Facteurs de Transcription Distincts Soumettent à Régulation des Dispositifs de Terminaison de Différenciation Communs

Neuronal diversity in the Drosophila optic lobes = Diversité neuronale des lobes optiques chez Drosophila
Single-cell type RNA-Seq and single-cell RNA-Seq = Séquençage d'ARN chez un type cellulaire unique et Séquençage d'ARN au niveau d'une cellule unique
Regulation of neurotransmitter identity and phenotype convergence = Régulation de sécrétion de neurotransmetteur selon son identité et convergence phénotypique 

Les facteurs de transcription soumettent à régulation les caractéristiques moléculaires, morphologiques, et physiologiques des neurones ; ils sont en outre à l’origine de leur impressionnante diversité en termes de types cellulaires. Afin d’enrichir nos connaissances relatives aux principes généraux du mode de fonctionnement des facteurs de transcription opérant lesdites régulations au niveau des différents types cellulaires, nous avons appliqué à grande échelle une méthode de séquençage de l’ARN au niveau d’une cellule unique pour caractériser l’immense diversité cellulaire des lobes optiques chez Drosophila. Nous avons séquencé 55 000 cellules individuellement, et les avons réparties en 52 groupes. Nous avons validé et annoté un grand nombre de groupes à l’aide de la technique FACS, qui permet le tri de types cellulaires individuels et de groupes de gènes spécifiques. Afin d’identifier les facteurs de transcription responsables de l’induction de la terminaison des caractéristiques de différenciation, nous avons généré un modèle de « forêt d’arbres décisionnels », et avons montré que les facteurs de transcription Apterous et Traffic-jam sont requis dans la plupart des neurones cholinergiques et glutamatergiques, respectivement. En fait, les mêmes caractères terminaux sont souvent soumis à régulation par différents facteurs de transcription dans différents types cellulaires, fournissant ce faisant un argument montrant l’existence d’une grande convergence phénotypique. Nos données permettent d’approfondir notre compréhension des spécificités développementales et fonctionnelles des structures cérébrales les plus complexes. Nikolaos Konstantinides, et al, dans Cell, publication en ligne en avant-première, 18 juin 2018
Source iconographique, légendaire et rédactionnelle : Science Direct / Traduction et adaptation : NZ

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tartempion77 3828 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines