Magazine Santé

PERTE de POIDS : 16 heures de jeûne et 8 heures de festin ?

Publié le 25 juin 2018 par Santelog @santelog



Cette forme de jeûne quotidien, nommé 16 : 8 pour ses 16 heures de jeûne et ses 8 heures d’alimentation, s’avère un outil efficace pour réduire le poids et abaisser la tension artérielle.

Ce type de jeûne quotidien fonctionne pour la perte de poids, conclut cette étude de l’Université de l’Illinois à Chicago qui teste l’alimentation limitée dans le temps, une forme de jeûne qui limite la consommation alimentaire à certaines heures de la journée. Ces données, présentées dans la revue Nutrition and Healthy Aging ouvrent une autre option pour la perte de poids chez les personnes obèses.

Précisément cette forme de jeûne quotidien, nommé 16 : 8 pour ses 16 heures de jeûne et ses 8 heures d’alimentation, s’avère un outil efficace pour réduire le poids et abaisser la tension artérielle.

L’équipe teste ce régime sur 12 semaines chez 23 volontaires atteints d’obésité âgés en moyenne de 45 ans et présentant un indice de masse corporelle moyen (IMC) de 35. Les participants étaient autorisés à s’alimenter comme ils le souhaitaient, c’est-à-dire à consommer n’importe quel aliment en n’importe quelle quantité de 10h et 18h, mais pour les 16 heures restantes, ils n’avaient droit qu’à l’eau ou à des boissons sans calorie.

Limiter l’alimentation à certaines heures de la journée c’est efficace sur certaines données de poids corporel : l’expérience montre en effet, (vs groupe témoin) que ce jeûne quotidien est associé à une réduction de l’apport calorique, à une meilleure perte de poids et une baisse de la tension artérielle : En moyenne, les participants

  • ont consommé environ 350 calories de moins,
  • perdu environ 3% de leur poids corporel,
  • leur tension artérielle systolique est réduite d’environ 7 millimètres de mercure (mm Hg), la mesure standard de la pression artérielle.

Toutes les autres mesures, y compris la masse grasse, la résistance à l’insuline et le cholestérol restent similaires au groupe témoin.

Le message à retenir de cette étude est qu’il existe des options pour la perte de poids autres que la limitation de l’apport calorique ou l’élimination de certains aliments, conclut l’auteur principal, Krista Varady, professeur agrégé de kinésiologie et nutrition au Collège des sciences appliquées de l’UIC. Ces résultats, ajoute-t-elle, sont cohérents avec ceux de précédentes études ayant testé les effets d’autres types de jeûnes intermittents. Enfin, si la recherche indique que le jeûne quotidien fonctionne pour la perte de poids, d’autres études seront encore nécessaires pour déterminer l’efficacité du jeune quotidien vs d’autres régimes.

Bref, des données préliminaires prometteuses sur l’alimentation limitée dans le temps pour la perte de poids chez les adultes obèses.

Source : Nutrition and Healthy Aging 15 June 2018 DOI: 10.3233/NHA-170036 Effects of 8-hour time restricted feeding on body weight and metabolic disease risk factors in obese adults: A pilot study

Plus sur Obésité Blog

Équipe de rédaction Santélog Juin 25, 2018Rédaction Santé log


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine