Magazine Culture

Critiques Séries : Succession. Saison 1. Episode 4.

Publié le 26 juin 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Succession // Saison 1. Episode 4. Sas Sack Wasp Trap.


Avec cet épisode, Succession démontre des capacités intéressantes en termes de comédie. C’est donc l’épisode le plus léger et le plus drôle de la saison qui permet aussi de voir probablement un peu mieux où est-ce que Succession veut aller. Surtout qu’en parallèle, les intrigues et l’utilisation des personnages est là aussi intéressante alors que la série démontre petit à petit ses capacités. Je ne savais pas trop quoi attendre de cet épisode après les évolutions intéressantes du précédent mais pour le moment, la série suit un chemin qui a du potentiel et qui pourrait permettre enfin à Succession de dévoiler son vrai visage. Quelque chose de plus intéressant que ce que l’on a pu voir jusqu’à présent (enfin, c’est ce que je souhaite). Cette histoire de trou du cul qui pourrait menacer la vie politique de Shiv est assez drôle mine de rien. Disons que ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais. Cette légèreté est probablement ce dont Succession avait réellement besoin alors que l’on arrive à un moment charnière de la saison. Il est temps de donner un vrai sens à tout ce que l’on a vu jusqu’à présent alors que l’épisode précédent, bien qu’intéressant, laissait aussi un peu stagner les intrigues de chacun avec le retour du patriarche Roy. La série exploite encore des thématiques qui sont chères au monde des gens aisés et bien que cela ne soit pas vraiment ce qui est le plus à la mode actuellement à la télévision américaine, Succession tente d’en rire un peu plus.

Et tout cela permet justement d’apprécier un peu plus ce que l’on a en face de nous. Le petit discours donné par Brian Cox dans l’épisode parvient à incarner à merveille le genre de choses que l’on peut attendre d’une telle série et d’un tel casting. Logan Roy est un personnage emblématique et pourtant, Succession ne lui donne pas énormément de place. Ce sont ses enfants qui sont les vrais héros de la série pendant que Logan Roy est un peu celui qui est là pour faire le liant entre tous les personnages et tous leurs problèmes. Maintenant que Succession semble avoir enfin définit ce qu’elle veut être, elle commence enfin à devenir une série à suivre. Ce n’est pas ce que HBO a produit de mieux, et l’ensemble a encore des défauts, mais il y a suffisamment de bons moments à apprécier pour que l’on ait envie de revenir. Cet épisode en est d’ailleurs le bon exemple. Au delà du côté dynastie et héritage, la série cherche aussi à explorer les problèmes d’une famille de ce genre là et des liens complexes que chacun peuvent entretenir quand il y a le pouvoir en jeu. De plus, la série continue d’interroger le téléspectateur dans le but de donner quelque chose à grignoter à un téléspectateur qui a besoin d’être motivé à revenir voir ce qu’il y a par la suite. Succession n’est pas brillante mais en apportant légèreté et plus d’informations elle devient un peu plus facile à suivre.

Note : 6/10. En bref, une évolution intéressante des choses me donne envie d’aller de l’avant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte