Magazine Conso

Découverte du restaurant Café Jamin à Paris

Publié le 27 juin 2018 par Guillaume Frechin @LHommeTendance

Nous avons eu la chance d’aller déjeuner au Café Jamin, le bistrot du chef étoilé Hervé Rodriguez. Vous pourrez y déguster d’excellents plats concoctés par ce Chef de renom dans le 16ème arrondissement, à deux pas du Trocadéro au 32 rue de Longchamp.

Dégustation au Café Jamin à Paris

Aujourd’hui étoilé avec son restaurant MaSa à Boulogne-Billancourt, le Chef Hervé Rodriguez nous régale en nous faisant découvrir la palette de ses talents via un double menu. Ce « double menu » propose une carte des classiques de la gastronomie française & une carte plus innovante, audacieuse & originale

Qui est le Chef Hervé Rodriguez ?

Hervé Rodriguez possède un parcours de baroudeur :  CAP empoché, il s’engage dans la Marine pendant 24 mois et  investit les cuisines de la résidence privée d’un vice amiral.

Puis les portes des restaurants étoilés s’ouvrent à lui comme L’Hostellerie de Jean Crotet ou Chez Lameloise, 3 étoiles à Chagny jusqu’au restaurant de son beau père.

C’est quelques temps après que le Chef Rodriguez s’installe à Priay afin d’investir La Mère Bourgeois, tenu avant la guerre par Marie Bourgeois, la première femme chef triplement étoilée.

Aujourd’hui Hervé Rodriguez gère son propre restaurant étoilé, le MaSa à Boulogne Billancourt, mais également le MaSa à Prague avec pour ambition de décrocher une étoile, ainsi que le Café Jamin dans lequel nous avons été invité. Autant dire qu’ Hervé Rodriguez ne chôme pas !

La dégustation des entrées au Café Jamin

J’ai voulu goûter une entrée de sa carte dite inventive et également déguster un classique importé de du restaurant la Mère Bourgeois :

Tataki de thon Albacore

Cette entrée est le reflet de ce que veut montrer le Chef Hervé Rodriguez. Il sait maîtriser les grands classiques mais sait également faire des grands plats originaux et goûteux, même à prix bistrot !

Ce tataki de thon, parfaitement cuit « aller-retour » sera mis en valeur par un « ketchup » maison Framboise / Betterave.

cafe-jamin-restaurant-herve-rodriguez-tataki-thon

Tataki de thon surplombé de son choux kimtchi : un visuel sorti tout droit des mangas

Le choux kimtchi recouvrira le thon afin d’ajouter du croquant et relever le goût du thon. Visuellement le choux permet également de donner du volume au plat, qui personnellement me fait penser à un dessin de manga.

Le Pâté chaud de la Mère Bourgeois et sa sauce aux truffes

Grand classique du restaurant La Mère Bourgeois. Une croustillante pâte feuilletée entoure le pâté chaud, centré par du foie gras à peine cuit. Un mélange des textures vraiment très agréable avec un goût très prononcé.

Etant fan des grands classiques ce plat m’a vraiment séduit, même si un peu plus de truffe rapée sur le dessus aurait été la cerise sur le gâteau, mais ceci aurait fatalement eu un impact sur le prix.

cafe-jamin-paris-restaurant-pate-en-croute-herve-rodriguez

Le Pâté en Croûte au Café Jamin

Deux très bonnes entrées complètement opposées dans l’approche (mais toutes les deux très bonnes), et c’est ce qui rend le café Jamin si intrigant et excite ma curiosité avant l’arrivée des plats.

La dégustation des plats

Tranche de veau cuite « Tranquille »

Cette tranche de veau est cuite à la perfection, moelleuse et fondante à souhait. Sur la tranche est étalée une croûte de champignon qui vient donner du relief à la viande en parfait accord avec ce jus corsé à l’Arabica.

cafe-jamin-restaurant-tranche-veau

Tranche de veau et de sa croûte de champignon et d’une tuile croquante

Mention spéciale pour l’accompagnement et notamment pour la purée de Topinambour excellente !

Le Carré d’agneau rôti de Hervé Rodriguez : Coup de cœur l’Homme Tendance

Ce deuxième plat est mon coup de cœur 2018 ! Je pense ne jamais avoir mangé un agneau aussi bon ! L’une de ses particularité est que la cuisson du carré d’agneau est terminée sous cloche en faisant fumer du thym.

Une fois la fumaison terminée et que l’agneau a bien pris toutes les saveurs, le carré est découpé puis servi accompagné de grosses frites de polenta et d’une salade relevée d’aubergine.

cafe-jamin-restaurant-paris-agneau

Le carré d’agneau en pleine fumaison dé-cloché en salle afin de nous présenter notre morceau

C’est donc comme je le disais la meilleure cuisson d’agneau jamais goûté : une croûte extérieure parfaitement grillée et goûteuse grâce à la fumaison au thym et un cœur rosé fondant parfaitement accompagné de son jus de cuisson.

cafe-jamin-agneau

Le meilleur agneau que j’ai pu goûter

Ce plat est un vrai gros coup de cœur à 28€, ce qui fait un rapport qualité / prix vraiment parfait.

La dégustation des desserts

Dès le service des desserts, nous retrouvons ce côté très classique avec le buffet de desserts réalisé par Mickaël Lebouc.

cafe-jamin-restaurant-paris-buffet-desserts

Le buffet des desserts au Café Jamin

Au même titre que la carte de Hervé Rodriguez, Mickael Lebouc nous propose deux types de pâtisseries : des classiques ainsi que des revisités un peu plus extravertis. Nous sommes donc partis sur le même mix que les entrées :  un classique et un « revisité ».

L’Île flottante aux pralines roses : Le classique

Ce dessert connu de tous était vraiment très bon. 

cafe-jamin-restaurant-paris-ile-flottante

Copieuse ile flottante aux pralines roses dans sa rivière de crème anglaise !

L’onctuosité des blancs en neige due à une cuisson au bain marie, associée au croquant des pralines roses et à la douceur de la crème anglaise et le tout plutôt copieux : je peux dire que nous terminons ce repas sur une très bonne note.

Riz au lait au tapioca

Concernant le dessert plus original, nous sommes partit sur ce dessert au pot. C’était un riz au lait au tapioca, marié avec une multitude de saveurs exotique : de la coco, de l’ananas, …. et de l’avocat.

cafe-jamin-restaurant-riz-au-lait

Risotto au lait de coco / ananas / crémeux avocat

Cette association intrigante est en fait très légère et fort agréable pour une fin de repas assez copieuse !

AVIS DE L’HOMME TENDANCE 

Le Café Jamin est une très belle adresse, une très belle découverte.

Cette double carte permet de satisfaire tous les palais et donnerait envie de tout goûter, pour ceux qui aiment tout. Pour chaque plat, aucun faux pas, ni déception.

Toutes les entrées / plats et desserts étaient très bons et j’ai eu mon très gros coup de cœur pour le carré d’agneau.

Si ce restaurant s’appelle le Café Jamin, à mon humble avis je le classerais plutôt parmi les restaurants gastronomiques de Paris à tester !

Au déjeuner, vous pourrez déguster un menu entrée / plat + dessert à 31€ et pour les grandes occasions, vous pourrez aller déguster le menu classique à 38€.

Aux vues des plats d’Hervé Rodriguez, de la location, de la qualité du service ces tarifs valent réellement le coup !

Merci pour cette découverte et j’ai hâte de pouvoir en déguster davantage !

Informations Pratiques Café Jamin : 

Café Jamin – 32 Rue de Longchamp, 75016 Paris – 01 45 53 00 07 – https://cafe-jamin.fr/ 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Guillaume Frechin 9941 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines