Magazine Société

2ID-Harkis du Loiret au préfet Ceaux: l'indemnisation contre l'assistanat !

Publié le 30 juin 2018 par 2idharkis
Les harkis veulent une véritable indemnisation en contrepartie des préjudices subis (préjudices économiques et corporels, préjudice moral), imputables à l'Etat français, et non des aides sociales. Ils veulent être indemnisés en tant que rapatriés et non seulement comme soldats pour n'exclure personne (épouses, veuves, femmes divorcée et enfants). Vous trouverez ci-après le courrier adressé au préfet Ceaux, président du groupe de travail "harkis":

Il s'agit d'abord des préjudices patrimoniaux (ou économiques): perte de biens (logis, terres, bétail, biens de production, commerces, bijoux...), perte de revenus et manque à gagner (en raison de l'inexploitation de leurs biens, de la captivité, de leur radiation des effectifs...), préjudice de carrière et de retraite (perte de gains professionnels actuels et futurs) étant empêchés de poursuivre une activité militaire et de bénéficier d'une retraite militaire, préjudice scolaire, universitaire ou de formation , préjudice professionnel (incidence professionnelle) et préjudice de retraite pour les enfants relégués dans les camps et les cités de transit, perte de chance (aides à la réinstallation, aides à la création d'entreprise, aides à l'achat d'un logement...) pour défaut d'information sur leurs droits.

Il s'agit enfin du préjudice moral, à savoir toutes les at teintes à l'affection, à l'honneur, à la réputation de la victime (calomnie, diffamation, sentiment de honte, perte de qualité de vie...).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


2idharkis 45 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte