Magazine Environnement

Vintage computers : vieilles becanes

Publié le 01 juillet 2018 par Serdj

vintage computers: vieilles bécanes

Eh oui, je dois dire que je me sens un peu vieux, mais j'ai essayé toutes ces vieilles bécanes...
  • commodore PR-100J'ai commencé en 1977 par la calculatrice Commodore PR-100, première calculatrice programmable de l'histoire,  qui m'a permis de faire mes premières armes en programmation. Pour la petite histoire, cette calculatrice disposait de 80 pas de programmes, avec 1 octet = 1 pas, ce qui faisait que pour entrer une valeur numérique il fallait autant de pas que de chiffres, et le seul test conditionnel était l'instruction sfz, "skip if zero", qui sautait un instruction si le registre d'affichage était nul...

  • Texas TI-57J'ai continué avec la Texas TI-57, une sacrée bonne bécane, avec une instruction "pause" qui permettait d'afficher fugitivement un résultat avant de continuer le calcul, et donc de réaliser enfin le programme d'alunissage... Je n'avais pas les moyens d'acheter la HP 35, qui était le nirvana de l'époque..

Texas TI-59

  • Puis la Texas TI-59 , avec sa mémoire partageable entre données et programme, et son dispositif de sauvegarde sur carte magnétique (pas très fiables). Ah, ne pas perdre tous les programmes en éteignant la machine, quel luxe ! Je m'en suis surtout servi pour des recherches mathématiques... et déja pour faire un programme de jeu d'échecs. La TI-59 a été tuée deux ans plus tard par la HP-41C, que je n'avais pas les moyens de m'offrir... 

  • Shrap PC-1211Et finalement l'étape logique, le nirvana : le sharp PC-1211 , 1Ko de mémoire, mais programmable en BASIC, avec une mémoire permanente, et l'instruction AREAD qui permettait de saisir une entreée au lancement du programme, quel pied ! Je me le suis fait voler dans le métro, j'en ai pleuré... Avec un copain, Jean-Paul-Cotillon, on a réussi a "pénétrer dans les codes" de la machine et à trouver des fonctions qui n'étaient pas dans le manuel, En s'inspirant de ce qui avait été fait pour la HP41 (qui était hélas trop chère pour que me la paye !) On publié ça dans le magazine "L'ordinateur individuel". Ca m'a permis un peu plus tard de décrocher une rubrique mensuelle dans l' "L'ordinateur de poche".

  • Sharp PC-1401Je me suis alors acheté son successeur : le sharp PC-1401.  4Ko de mémoire vive, un BASIC très évolué avec une fonction AREAD qui permettait de récupérer les entrées clavier, une fiabilité sans faille (je le possède encore et il marche !") Par contre l'écran de 16 caractères était vraiment limité.

  • Casio FX-702PLa suite logique, la Casio FX702P, en BASIC également, mais pas le méme, et une mémoire de 4Ko, gigantesque, que d'heure j'ai passé avec ! J'avais acheté l'imprimante, ce qui permettait de garder la trace des programmes sans devoir tout recopier à la main... J'ai tenu pendant deux ans une petite chronique consacrée à cette machine dans le magazine "L'ordinateur de poche", en y mettant les programmes que les lecteurs m'envoyaient, c'était super sympa... L'OP a disparu hélas, de même que tous ces ordinateurs de poche en BAsic, il n'y a plus que des calculettes graphiques dont le langage est nettement moins cool, je trouve ça très dommage ! Il n'y plus moyen d'apprendre la programmation aux jeunes, java sur un PDA c'est bien mais pour un gamin de 14 ans c'est trop compliqué

  • Casio PB-700Puis encore, son évolution ultime, le casio PB700 ,BASIC, écran 4 lignes avec un mode graphique et 16Ko... De quoi pouvoir programmer (enfin) quelques jeux de rôle... Inconvénient du PB 700 : il étais très épais, trop lourd, et donc pas vraiment de poche. Dans ma poche, c'est le sharp que j'avais toujours sous la main... J'ai donc vendu mon PB700...SInclair QL
  •  Enfin, mon premier "vrai" ordinateur avec un écran (1985), je n'avais pas assez de sous pour m'offrir un ORIC atmos ou un TRS-80, donc ce fut le sinclair QL , 128 Ko, deux "microdrives" de 100 Ko (pas très fiables) en lieu et place de disquette, un BASIC assez complet, et un systéme d'exploitation multitâche ! (précisons que le basic n'était pas multitâche, hélas...).  Le processeur était un Motorola 68000, un sacré bon processeur, j'en connaissais le code machine par coeur, j'ai écrit pour lui un assembleur/désassembleur en Q-basic... ET mon premier jeu, "mystère en helvétie" (un jeu de rôle à images fixes)


  • Signalons aussi que pendant mon service militaire en 1981, j'ai programmé (en BASIC) un TRS80 16Ko, avec écran vidéo Noir et blanc 32 colonnes, 16 lignes, et que j'ai aussi énormément utilisé l'apple II de mon papa, surtout pour jouer à Lode Runner, le meilleur jeu de plateforme de tous les temps ! J'en ai trouvé en 2006 une version pour PC, super génial !

  • Et n'oublions pas l'Apple II de mon papa (avec extension RAM à 48Ko !) Combien d'heures j'ai passé dessus, à programmer en BASIC ! Pas de disque dur Hélas...

  • Et pour finir le nec plus ultra, l'Atari 1024 ST Atari 1024 ST, avec un vrai lecteur de disquettes (360Ko) et 1Mo de mémoire, une souris (si, si !), des sons pas trop dégueulasses (en 4 bits !), et surtout un système d'exploitation original, TOS (Tramiel Operating System) qui était multitâche, et GEM, une interface graphique en 640x480, 16 couleurs ! Je réalise avec lui un logiciel de calcul formel, basé sur le "recuit simulé" pour faire des intégrations formelles, mais je n'ai pas eu le temps de le finaliser... C'est avec cette machine que j'ai appris le langage C ! Ca m'a bien servi lorsque j'ai commencé à travailler sur des stations de travail SUN 3, en 1990.
  • Et après ? Ben après, j'ai eu un PC... Bof...

> page suivante : Hypertechnologies


Tous mes livres : Cliquez sur le titre qui vous intéresse

livre: L'esprit et la Machine livre: Soul Shifter livre: Alice et la boîte de Pandore livre: Une chaîne au cou livre: Il suffira d'un battement d'elle livre: Vendre son livre sur Internet


Home Mes livres Mes tableaux Plan du site

Partagez / votez pour cette page :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Serdj 10439 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte