Magazine Photos

Citées englouties

Par Villefluctuante

Port Royal était le siège du gouvernement britannique en Jamaïque, tout en étant le principal port de pêche et de commerce de l'île au cours du XVIIe siècle. À cette époque, le port abritait un grand nombre de pirates et de corsaires sous pavillon britannique qui attaquaient les navires français et espagnols.


Le port fut détruit par un grand tremblement de terre le 7 juin 1692, au cours duquel les deux tiers de la ville passèrent sous le niveau de la mer. Après cette catastrophe, l'activité commerciale de l'île se déplaça à proximité dans la ville de Kingston, l'actuelle capitale de la Jamaïque.

Pour aller plus loin

Rungholt était une cité prospère dans le Frise septentrionale, au nord de l'Allemagne. Elle fut submergée par les vagues d'une onde de tempête (la première "grote Mandraenke") dans la mer du Nord qui recouvrit toute la région le 16 janvier 1362.


Rungholt était située sur l'île de Strand, entièrement submergée par une autre onde de tempête en 1634, et dont seuls les îlots de Pellworm et de Nordstrand subsistent.


Les ruines de la cité ont été trouvées dans la mer des Wadden vers la fin du XXe siècle, mais les vagues et les courants ont transporté et sédimenté les artefacts plus loin dans la mer. Dans les années 1920 et 1930, quelques-uns ont été exposés, qui suggérèrent une population allant de 1 500 à 2 000 personnes, ce qui est assez important pour la région et l'époque : il semble que Rungholt était un vaste port.


Les mythes locaux racontent que l'on peut entendre le son des cloches de Rungholt résonner dans toute la région par les nuits de tempête.

Pour aller plus loin.

Baïes (Baia de nos jours) est le nom d'une ancienne cité romaine, située en Italie. Plutôt qu'une ville, Bailles fût un regroupement de villas de villégiature étagées sur la pente intérieure d'un ancien cratère. En partie submergé par la mer, Bailles devait son succès à la douceur de son climat et surtout à la présence de sources thermales.

Le site antique est de nos jours en partie submergé, en raison de l'affaissement du terrain causé par des phénomènes bradysismiques Le bradyséisme désigne une remontée ou une baisse lente du niveau du sol, d'origine volcanique.

Pour aller plus loin.

Héracléion

Héracléion était une riche et puissante métropole, centre commercial aussi bien que religieux, bénéficiant d'une position stratégique sur la Méditerranée : c'est par son port que devaient transiter les bateaux grecs pour livrer ou acquérir leurs marchandises au pays des pharaons.


Les archéologues ont montré qu'une immense zone littorale a été engloutie au VIIIe siècle (un tremblement de terre qui a déclenché un raz-de-marée) et deux villes ont été submergées.

Pour aller plus loin.

On ne sait que très peu de choses de cette ville indienne qui, selon les esprits les plus rêveurs, pourrait être la plus ancienne civilisation de l'histoire humaine. Attendons les travaux des archéologues sous-marins pour en savoir plus.

Pour aller plus loin.

Au sud de Shanghai, se trouve le lac Qiandao, aussi appelé le Lac des milles îles. Il s'agit d'un lac artificiel créé en 1959 sur la rivière Xin'an pour la construction d'une station hydroélectrique.
La réalisation de ce lac a nécessité d'inonder la vallée. C'est ainsi que les cités antiques de Shi Cheng (La cité des lions) et He Cheng ont été submergées sous 30 m à 40 m d'eau. Ces deux cités avaient été construites respectivement sous la dynastie des Han orientaux et Tang (entre 25 et 200 avant JC).

Pavlopetri

Cité portuaire de l'âge du bronze, Pavlopetri se situe à environ quatre mètres de profondeur à l'extrême sud-est du Péloponnèse. Le village avait des bâtiments séparés, des rues, des routes mais aussi des tombeaux. Il semblerait que la cité ait été abandonnée au VIIIe siècle avant JC à cause de l'avancée de la mer, avancée qui s'est d'ailleurs poursuivie depuis puisque le village est désormais à plusieurs dizaines de mètres de la côte.

Pour aller plus loin.

Atlit Yam est un site archéologique sous-marin, situé au large de la côte d'Israël, près de la ville d'Atlit et de la forteresse de Château Pèlerin, au sud d'Haïfa. Ce village englouti est le plus ancien site d'archéologie sous-marine connu à ce jour, étant daté de -6 900 à -6 300 ans av. J.-C.

Le village aurait été englouti lors d'un tsunami provoqué par une éruption de l'Etna ou de la montée des eaux. Le niveau de la mer a monté d'au moins 16 m depuis.

Pour aller plus loin.

" Les dieux divisèrent, par tirage au sort, toute la terre en lots, plus grands ici, plus petits ailleurs. Poséidon [dieu de la mer] installa, en certains lieux de cette île, les enfants qu'il avait engendrés d'une femme mortelle (...) sur une montagne habitait alors un des hommes qui, dans ce pays-là, étaient à l'origine nés de la terre. Son nom était Événor, et il vivait avec une femme, Leucippe. Ils donnèrent naissance à une fille unique, Clitô (...) Poséidon la désira et s'unit à elle. Or, la hauteur sur laquelle elle vivait, le dieu la fortifia et l'isola en cercle. À cet effet, il fit des enceintes de mer et de terre, petites et grandes (...) Poséidon embellit l'île, il fit jaillir deux sources d'eau, l'une chaude, l'autre froide, et fit pousser sur la terre des plantes nourricières de toute sorte. Là, il engendra et éleva cinq générations d'enfants mâles et jumeaux. Il divisa l'île Atlantide en dix parties. L'aîné devint roi, au-dessus de tous les autres. Il fit de ceux-ci des princes vassaux (...) À tous, il imposa des noms : le plus ancien, le roi, reçut le nom qui a servi à désigner toute cette île et la mer qu'on appelle Atlantique, parce que le nom du premier roi fut Atlas. "

- Platon, Critias, 113b et passim

Pour aller plus loin.

Plateau des Kerguelen

Le plateau des Querellant a pour origine le point chaud des Querellant, un point chaud de la croûte terrestre (peut-être dû à un panache mantellique) qui est apparu pendant ou après le morcellement du Gondwana il y a 130 millions d'années. Le plateau a commencé à se former il y a environ 110 millions d'années à la suite d'une série d'importantes éruptions volcaniques. La présence dans le basalte de strates de roche constituées de fragments de gneiss incluant des conglomérats indique que le plateau s'est trouvé au-dessus du niveau de la mer par trois fois entre 100 et 20 millions d'années avant le présent, constituant de la sorte un microcontinent.


Ce microcontinent possédait probablement une flore et une faune de type tropicale il y a 50 millions d'années. Le microcontinent se trouva définitivement englouti sous les eaux il y a environ 20 millions d'années et se trouve aujourd'hui mille à deux mille mètres sous le niveau de la mer. Il est constitué de roches sédimentaires similaires à celles que l'on trouve en Australie et en Inde, ce qui suggère qu'ils furent un jour connectés.

Pour aller plus loin.

Zealandia, aussi appelé Zélandia ou continent Nouvelle-Zélande, est un continent quasi submergé qui s'est affaissé après le détachement de l'Australie il y a 60 à 85 millions d'années et de l'Antarctique il y a 130 à 85 millions d'années. La majeure partie de ce continent est aujourd'hui immergée sous l'océan Pacifique.


À Curio Bay, on peut voir une forêt pétrifiée d'arbres de la famille des Kauri et des pins de Norfolk, qui poussaient sur Zealandia il y a environ 180 millions d'années lors de la période Jurassique, avant que la Zealandia se sépare du Gondwana.

Pour aller plus loin.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Villefluctuante 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines