Magazine Conso

5 choses que vos enfants devraient savoir sur leur réputation en ligne

Publié le 11 avril 2018 par Iprotego @iProtego

Comme le cyber harcèlement devient de plus en plus répandue dans les nouvelles et dans la vie de nos enfants, il est important de parler à vos enfants de leur réputation en ligne, en particulier sur les réseaux sociaux, et comment cela peut affecter leur vie réelle. Voici 5 conseils d'iProtego pour guider votre enfant dans sa navigation sur Internet.

1/ Si c'est en ligne, considérez-le comme information publique

Il n'y a aucun moyen de garantir que ce que vous publiez en ligne restera là où vous avez l'intention de le voir. Les gens piratent les comptes Facebook, les amis partagent des messages privés et les entreprises modifient leurs politiques de confidentialité. Avant que votre enfant affiche une photo, tape un message mural ou envoie un message, il doit déterminer si ce qu'il partage est une "information publique". Si non, ils ne devraient pas le poster.

2/ Ce que vous faites sur Internet peut vous suivre pour toujours

Internet a beaucoup de mal à oublier et ressemble beaucoup plus à un "tatouage permanent" que nous pourrions réaliser. Aujourd'hui, et encore plus à l'avenir, les recruteurs recherchent des informations sur les candidats potentiels. Avancez rapidement jusqu'au jour où votre enfant sera diplômé. Les gestionnaires d'embauche et les recruteurs regarderont leur réputation en ligne avant de décider d'embaucher. Soyez donc sage - les erreurs sur Internet demeurent.

3/ Pratiquez une bonne confidentialité

Les paramètres de confidentialité ne sont pas une solution parfaite, mais ils offrent un certain niveau de protection pour les utilisateurs de médias sociaux. Si votre enfant est sur un site de réseautage social, assurez-vous qu'il ou elle sait comment maximiser les paramètres de confidentialité.

4/ Vos actions en ligne affectent les autres

Beaucoup d'adolescents fonctionnent sous l'hypothèse que tout et n'importe quoi est bon de partager avec leurs amis en ligne. Par exemple, un adolescent peut écrire: "J'aimerais que mon père quitte son emploi! Il dit qu'il déteste son travail et son patron. " Bien que cela puisse sembler une diatribe inoffensive à l'adolescent, si la parole se propage au patron du père, ce parent pourrait être en difficulté. Les adolescents doivent apprendre que ce qu'ils partagent en ligne ne les affecte pas seulement, mais que les décisions sur le Web peuvent avoir des conséquences sur la vie professionnelle mais aussi la vie privée des autres.

5/ Garder les informations personnelles privées

L'une des formes les plus cruelles du cyber harcèlement survient lorsqu'un intimidateur détourne le compte d'un autre élève, le ferme à clé et prétend ensuite en être la victime. Au moment où votre enfant a repris le contrôle de son compte (si jamais il réussit à le faire), son nom et sa réputation pourraient être étalés sur Internet.

Pour vous assurer que votre enfant ne se fait jamais voler ses informations, enseignez l'importance de garder les informations personnelles (telles que leur date de naissance complète, numéro de téléphone et adresse) hors de leur profil de réseaux sociaux. En outre, travaillez avec votre enfant sur la création d'un mot de passe fort que personne d'autre ne pourrait deviner. Certains conseils spécifiques incluent l'utilisation d'une combinaison de lettres majuscules et minuscules, de symboles et de chiffres. Une autre bonne option est de faire une phrase mnémotechnique dans un mot de passe. Par exemple, " Je, John Brown, est né à 5:00 du matin " devient " jJBeN@5dM ".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Iprotego 445 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte