Magazine Environnement

Phonegate : une pétition pour protéger la santé des utilisateurs de téléphones portables

Publié le 04 juillet 2018 par Bioaddict @bioaddict
L'association Alerte PhoneGate, mobilisée pour avertir les citoyens des dangers pour la santé de garder son téléphone portable au contact du corps, vient de lancer une pétition nationale pour inviter les Français à se mobiliser afin d'inciter le gouvernement à agir d'urgence pour retirer de la vente 250 modèles de téléphones mobiles potentiellement dangereux. Phonegate : une pétition pour protéger la santé des utilisateurs de téléphones portables ¤¤ L'association Alerte PhoneGate vient de lancer une pétition nationale sur le site www.change.org pour inviter les Français à se mobiliser afin d'inciter le gouvernement à agir d'urgence pour retirer de la vente 250 modèles de téléphones mobiles potentiellement dangereux pour la santé. OK
Je souhaite également recevoir
les bons plans et offres partenaires
la newsletter des professionnelles

L'équipe d'Alerte PhoneGate vient d'écrire au Ministre de la transition écologique, Monsieur Nicolas Hulot, à la Ministre de la Santé, Madame Agnès Buzyn et au ministre des finances et de l'Industrie, Monsieur Bruno Le Maire, pour les mettre en demeure d'agir urgemment pour protéger la santé et la sécurité des millions d'utilisateurs de téléphones mobiles en France et mettre fin à la loi du silence que les lobbies de cette industrie surpuissante veulent nous imposer, avec la complicité des autorités européennes. Une pétition lancée sur le site www.change.org invite tous les Français à soutenir cette démarche.

Cliquez ici pour signer la pétition

"Nous leur demandons le rappel de plus de 250 modèles de téléphones mobiles parmi les plus vendus sur le marché français, qui doivent soit être retirés du parc en activité par une procédure d'échange gratuit, soit faire l'objet d'une mise à jour logicielle ou matérielle gratuite par le fabricant.

C'est une nouvelle étape dans le combat que nous menons ces derniers mois pieds à pieds avec les pouvoirs publics, les agences gouvernementales et les industriels de la téléphonie mobile.

Votre mobilisation et votre soutien à l'association sont essentielles pour que nous puissions mettre toutes nos forces dans cette bataille cruciale pour défendre votre droit à l'information sur la surexposition aiguë et chronique subie aux ondes de nos téléphones portables depuis plus de 20 ans, leurs conséquences sur notre santé et en particulier des enfants, et notre capacité à continuer notre travail d'enquête et de contre-information sans risquer des procès, et peut-être pire des amendes faramineuses...

Après des années de lobbying intensif auprès des institutions européennes, les plus grandes multinationales des radio télécommunications sont parvenues à leur but ultime : empêcher les ONG comme la nôtre d'enquêter sur la toxicité de leurs produits, et de révéler leurs effets désastreux sur la santé humaine, aux citoyens qui en sont pourtant les premières victimes.

Depuis le 12 juin 2018, avec la loi sur le secret des affaires, elles ont légalement le droit de bloquer l'accès aux données faisant état de risques pour notre santé liés à leurs produits, et pourront attaquer en justice toute personne qui se risquerait à faire connaître les véritables niveaux d'exposition de ces téléphones mobiles, tablettes,ou objets connectés, les grandes multinationales voudraient empêcher à tout jamais la révélation de scandales comme celui du Dieselgate qui fait pourtant écho en tous points à celui du Phonegate. (Lire la tribune coécrite avec Maître Karsenti et publié dans le blog des invités de Mediapart)

Le but du lobby des industriels de la téléphonie est clair : s'assurer par tous les moyens à leur disposition, que le scandale du PhoneGate ne sera jamais connus du grand public. Et pour cela, elle dispose d'une arme imparable, le fait que ces industriels possèdent directement ou contrôlent une majorité des grands médias.

Mais grâce à vous, et aux citoyens de nombreuses nationalités engagés à nos côtés, nous résistons !

Nous avons après un long bras de fer de près de deux ans avec l'Agence nationale des fréquences (ANFR) qui a en charge le contrôle des téléphones portables sur le marché français, obligeait celle-ci à rendre publique des tests très importants indiquant les modèles et les marques dépassant les seuils réglementaires d'exposition que l'agence voulait garder secrets. Nous les avons obligé à les rendre publique et à faire toute la transparence en mettant en place un site data dédié ou tout consommateur peut accéder au niveau réel de son exposition.

Nous avons obtenu, tout récemment, suite à notre action auprès des pouvoirs publics, une importante avancée, en faisant retirer les premiers téléphones portables du marché français, par le biais d'échange gratuit pour les utilisateurs, ainsi que des mises à jour pour trois autres téléphones portables. (Voir l'interview du Dr Arazi par le journaliste Jean-Jacques Bourdin)

Nous participons directement à faire connaître les enjeux de santé publique du PhoneGate au niveau des instances scientifiques internationales, en témoignant aux USA devant l'Agence fédérale américaine de santé du National Toxicoly Program en mars 2018, ou en écrivant au Président de la FCC pour lui demander une modification urgente de la réglementation qui encadre la mise sur le marché américain

Nous regroupons à l'échelon international dans un comité, des scientifiques de référence sur ce sujet, nous nous rapprochons aussi des associations de scientifiques indépendant, et des organisations de la société civile.

Nous menons des campagnes d'information auprès des journalistes du monde entier, ce qui a permis de faire connaître le scandale du Phonegate dans plus d'une vingtaine de pays.

Nous avons lancé une première vague d'alerte et de mobilisation à l'échelle nationale, pour avertir les citoyens des dangers de garder son téléphone portable au contact du corps.

Nous avons participé avec le collectif #StopSecretdAffaires à une grande campagne d'alerte dans les médias sur les risques portés à la liberté d'informer.

Nous rassemblons une équipe d'avocats et de juristes spécialisés, pour trouver les moyens juridiques de lancer des actions juridiques à grande échelle, tant en France, en Europe, qu'à l'International afin d'obliger les pouvoirs publics à agir mais aussi lancer des actions de groupe pour permettre à chaque consommateur touché de pouvoir se faire entendre et faire réparer ses préjudices.

Notre association est l'une des rares à se battre, de façon libre et indépendante car non attachée à des intérêts financiers ou corporatistes, pour assurer la défense des citoyens et ne pas céder face à la puissance de grandes multinationales qui décident qu'elles peuvent faire la pluie et le beau temps et privilégier la puissance de leurs appareils à notre santé et celles de nos enfants - et ce sans rendre de comptes à personne couvert par des réglementations faites sur mesure.

Votre soutien est indispensable pour permettre à Alerte PhoneGate de mener au quotidien son travail d'enquête sur les manoeuvres des industriels, d'information des citoyens à grande échelle, de contre-lobbying auprès des autorités, de mobilisation du grand public, de retrait des millions de téléphones portables à risques et de soutien aux millions de victimes malades d'une surexposition aux ondes de nos smartphones, Electrohypersensibles (plus de 3 millions en France, 300 millions à l'échelon de la planète) et les millions de personnes atteintes de divers pathologies, dont les plus graves, les tumeurs malignes du cerveau (glioblastome).

Je me permets de vous inviter, si vous le souhaitez, à signer notre pétition sur le site www.change.org, pour aider Alerte PhoneGate à intensifier encore ses actions dans les mois à venir et obtenir le rappel de centaines de millions de téléphones portables en France, en Europe et dans le monde qui font courir un risque à votre santé et à celle de vos enfants et petits-enfants.

Nous avons besoin de rassembler toutes nos forces pour lutter contre les lobbies, contre la passivité des pouvoirs publics, pour les empêcher d'imposer la loi du silence qui mettrait un terme à notre travail de contre-information sur ce qui s'apparente comme un des plus grands scandales industriels et sanitaires du 21éme siécle.

Toute aide est la bienvenue, pour nous aider à tenir bon face aux lobbies, et garantir à l'avenir nos droits les plus élémentaires d'être informés sur les smartphones, tablettes, objets connectés que nous utilisons quotidiennement et faisons prendre à nos enfants, et leur impact sur notre santé".

Marc Arazi, lanceur d'alerte du PhoneGate


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte