Magazine Bons plans

Cupressi: le dernier chant pour la Reine Marie, la mère de Louis II

Publié le 04 juillet 2018 par Luc Roger @munichandco

Cupressi: le dernier chant pour la Reine Marie, la mère de Louis II

"Der Schwanenkönig", une gravure
parue dans Der Floh en 1886

Nous terminons la présentation des poèmes en latin que Karl Heinrich Ulrichs consacra au roi Louis II de Bavière avec le neuvième poème, le dernier poème de la série, intitulé "Ultimum mari", extrait des Cupressi. Carmina in memoriam Ludovici II regis Bavariae
Texte original latin de Karl Heinrich Ulrichs
9, Ultimum matri 
Ultimum salve tibi dicit ejus Naïs. Haec pax est cecinit sub undis; Haec et extremus gemitus valeque audiit ejus.
Traduction vers l'italien de Madame Rossana Ceretti, professeure de latin et d'italien
L’ultimo canto alla madre 
L’ultimo saluto ti dice la sua Naiade. “Questa è la pace” cantò sotto le onde. Queste parole e i suoi estremi lamenti udì e l’addio.
Traduction vers le français de Luc Roger, avec les conseils éclairés de Madame Ceretti

Le dernier chant pour la mère
Son dernier salut, c'est sa Naiade qui te l'adresse. "Voila la paix", a-t-elle chanté sous les ondes: ces paroles et ses lamentations extrêmes, et ses mots d'adieu, il les a entendus.
Posts précédents sur le sujet



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Luc Roger 35935 partages Voir son profil
Voir son blog