Magazine Conso

Un restaurant nommé Des(s)ir(ier) !

Publié le 04 juillet 2018 par Obsessionluxe
Un restaurant nommé Des(s)ir(ier) !

Un restaurant nommé Des(s)ir(ier) !

En effet, depuis le temps que je voulais « tester » cette Maison… voilà qui est fait, et j’ai adoré vivre cet instant de pur plaisir iodé !

Je vous invite chaleureusement à y aller et à vous délecter d’un avant goût de vacances d’été… Aussi, n’hésitez pas à me convier, je me ferais un plaisir de vous conseiller  ;).

Un restaurant nommé Des(s)ir(ier) !

Zoom sur mon entrée fraîcheur préférée du moment

L’AVOCAT CREVETTE, mais façon Dessirier

Une entrée légère et gourmande comme on les aime chez Obsession Luxe.

La preuve en images…

Un restaurant nommé Des(s)ir(ier) !

Un restaurant nommé Des(s)ir(ier) !

En plat

Frustrée, je dois bien l’avouer, de n’avoir pas pu manger la bouillabaisse au Martinez à Cannes à l’occasion du Festival.
En effet, j’étais seule et la bouillabaisse était pour 2. Je n’ai pas hésité un seul instant à choisir ce plat, toujours façon Dessirier (même si cela signifiait me passer des 6 creuses Spéciales n°1 Gillardeau puisque j’avais déjà commandé l’avocat crevette, façon Dessirier…). Je ne peux pas tout manger tout de même… quoi qu’il ne faut pas trop me tenter quand il s’agit de manger.

Un plat en 2 services :

  • 1er service, soupe de poissons de roche servie en carafe, rouille et croûtons
  • 2ème service, le plat de poisson, toujours avec la soupe de poissons de roche servie en carafe, rouille et croûtons (en complément du plat, pour mon plus grand plaisir car j’adore ça).

Un restaurant nommé Des(s)ir(ier) !

Un restaurant nommé Des(s)ir(ier) !
Un restaurant nommé Des(s)ir(ier) !

En dessert

Certes, je ne suis pas dessert.

Toutefois, il y en a 2 dont je ne peux me passer…

  1. Le Soufflé chaud (de préférence au Grand Marnier)
  2. Les Crêpes Suzette

J’ai donc opté pour le soufflé, les crêpes façon Suzette étant réservées pour le weekend uniquement.

Un restaurant nommé Des(s)ir(ier) !

Le + : Des produits d’une grande fraîcheur servis dans un cadre cosy et moderne à la fois, et un service soigné.

Le – : J’ai envie d’y retourner pour y déguster, cette fois, mes fameuses Spéciales n°1 Gillardeau en entrée, puis en plat le homard bleu entier rôti aux petits légumes et les crêpes façon Suzette.

J’aime : La proposition du chef Olivier Fontaine qui propose un été iodé avec deux destinations gourmandes interprétées dans deux plats cultes :

  • L’Avocat Crevettes pour la Californie
  • La Bouillabaisse marseillaise (si le soleil n’est pas au rendez-vous, il le sera dans l’assiette)

L’Avocat Crevettes est l’entrée fraîcheur par excellence. Avec sa chair délicatement assaisonnée à la commande pour lui conserver toutes ses qualités, l’avocat s’allie à la sauce cocktail maison et au croquant de la crevette et d’un crumble de cacahuètes à l’encre de seiche. Celle qu’on croit connaître dans sa version californienne, se cuisine ici avec des produits de haute qualité et se déguste avec raffinement sur le pouce à l’Oyster Bar ou en entrée au restaurant.

Promis, je n’avais pas regardé la proposition du chef avant d’aller à la dégustation. Je viens de la découvrir tout juste maintenant. Le chef me plaît d’autant plus !
Je vous dis qu’il va falloir que j’y retourne… dans l’attente d’autre proposition, je vous souhaite une bonne dégustation !

DESSIRIER 9 PLACE DU MARÉCHAL JUIN, 75017 PARIS

L’article Un restaurant nommé Des(s)ir(ier) ! est apparu en premier sur Obsession Luxe.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Obsessionluxe 2406 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines