Magazine Régions du monde

Dak’art 2018 : souvenirs instantanés d’Ernest Breleur

Publié le 05 juillet 2018 par Aicasc @aica_sc

La Biennale de l’Art africain contemporain, DAK’ART, s’est déroulée  du 3 mai au 2 juin 2018 à Dakar. C’est l’expression l’Heure rouge, empruntée au théâtre d’Aimé Césaire,  fondateur avec Léopold Sedar Senghor de la Négritude, qui était  le fil conducteur de cette édition. L’heure Rouge parle d’émancipation, de liberté et de responsabilité.

Le directeur artistique de cette édition, Simon Njami  et les cinq commissaires internationaux ont conçu  une exposition internationale intitulée  Une Nouvelle Humanité  avec soixante-quinze (75) artistes venant de trente-trois (33) pays du monde.

Par ailleurs de très nombreuses manifestations off ont contribué à la dynamique de cet évènement .

Sans prétendre rendre compte de la totalité, de la diversité et de la richesse du programme, Ernest Breleur, invité par la Fondation Dapper dans le cadre du off à Gorée, vous confie quelques moments forts de son expérience sénégalaise.

Pour écouter Ernest Breleur, cliquez ici

Pour déclencher le diaporama, cliquez sur la première image

Dak’art 2018 : souvenirs instantanés d’Ernest Breleur La porte du non retour Off Dak'art à Gorée Off Dak'art à Gorée espace de présentation de tribu perdue Tribu perdue à Dakar Tribu perdue à Dakar Tribu perdue, le vernissage Soly Cissé champ de coton Soly Cissé Soly Cissé Soly Cissé Soly Cisse Soly Cissé Adjivi Laeila Angela Franklin Faye Bili Bidjocka El Anatsui EL Anatsui Glenda Leon temps perdu II Frances Goodman Godfried Donkor Godfried Donkor Godfried Donkor Guy Wouete2 Guy Wouete Hassan Mussa Joël Mpah Dooh Juan Andres Milanes Benito Kemzo Malou Meschac Gaba Mohssin Harraki La maison d'Ousmane Sow, récemment inaugurée Ousmane Sow Ousmane Sow

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aicasc 12249 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte