Magazine Bons plans

UBQ : un système transforme les déchets ménagers en plastiques biosourcés

Publié le 05 juillet 2018 par Fabrice Rault @fabrice_rault

Une start-up israélienne a mis au point une nouvelle technologie modulaire capable de transformer les déchets ménagés non triés en matières premières réutilisables. L'objectif est de rendre l'utilisation des décharges obsolète.

L'innovation pour limiter le gaspillage

L'innovation intervient ici à l'initiative d'une entreprise souhaitant éliminer le gaspillage. D'autres innovations ont également vu le jour dans ce sens comme le recyclage des couches usagées. Mais cette fois-ci l'objectif est de rendre totalement obsolètes les décharges. UBQ est allée bien plus loin en développant une technique de conversion des déchets qui peut s'adapter à une utilisation à grande échelle.

L'équipe d'ingénieurs, de scientifiques et de spécialistes des matériaux d'UBQ a mis au point une solution efficace pour éliminer les déchets ménagers. Au lieu d'employer la séparation et le tri traditionnel des déchets, la société a développé un système qui permet de combiner l'ensemble des déchets ménagers lors de l'élimination. Ils passent ensuite par le système UBQ.

UBQ : le système crée un matériau biosourcé

Après leur collecte, les déchets sont triés de manière à éliminer les matériaux recyclables. Ensuite, les déchets restants sont séchés et déchiquetés avant de passer par le système. Le processus de conversion permet de réduire la matière des composants de base. Il ne produit aucune émission nocive, est économe en énergie et ne nécessite pas d'eau. Le matériau homogène qui en résulte est ensuite transformé en pastilles destinées à être utilisées dans les usines du monde entier.

Le matériau UBQ s'adapte à une large gamme d'utilisations, comme la substitution au bois ou au plastique. Cette approche de l'objectif " zéro déchet " pourrait révolutionner la manière dont nous traitons les déchets ménagers. L'innovation verte est de plus en plus populaire. Il n'est donc pas très surprenant que l'accent soit mis sur la fin du gaspillage. La solution UBQ pourrait-elle être la solution aux déchets mondiaux ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fabrice Rault 2492 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines