Magazine Caricatures

Claritude

Publié le 03 juillet 2008 par Jacques Chirac

Dray_PrideMes Chers Compatriotes,

Devant la pauvritude (Made in China. © S. Royal 2007, toute reproduction interdite, même avec François Hollande) de l'actualité, devant l'absence de tout propos novateur, intelligent ou même intelligible, dans le microcosme politique (Made in Démago TV TF1. © R. Barre 1978), je dois bien avouer que les bras m'en tombent des cuisses !

Bien sûr, tout le monde sait que l'Opposition, la Vraie, la Seule, celle dont les poils des jambes traversaient les houseaux, est morte et enterrée depuis belle burette lurette. Nico-la-Secousse est même obligé de trouver son opposition au sein de son propre parti. Mais - là - quel silence ! on se croirait à l'enterrement du Parti Socialiste… Vous savez qu'ils sont tous en train de présenter des "contributions" pour préparer les "motions" du Congrès du P.S. à venir ? D'ailleurs, si quelqu'un peut m'expliquer la différence entre les deux… J'espère que vous avez remarqué la plus forte "contribution". C'est celle de la Mère Fouettarde, Ségolène Royal, bien sûr. Suivez le guide : Au lendemain des deux manteaux (à ce stade, on ne parle plus de vestes) électoraux que le P.S. a ramassés en 2007, son Franchounet avait clamé bien haut "nous serons une opposition constructive". Bien entendu personne, depuis, n'a fait de proposition constructive. Et là ! Mamy Innova nous sort une contribution pour dire qu'elle fera des propositions. Très fort ! On aurait pu penser que les propositions seraient dans sa contribution, mais non. On reste sur le programme que vous êtes chargés d'écrire (et qu'on n'a jamais vu, d'ailleurs). Je sens que nous sommes repartis pour une séance de "et vous ? qu'est-ce que vous en pensez ? Moi, chais pas.".

Bertrand Delanoë - Notre Drame de Paris- vient de sortir la quinzième contribution, qui commence par "Clarté…". Au P.S. ? Ouille ! On n'est pas sortis de l'auberge espagnole (vous n'y trouvez que ce que vous y avez apporté).

Raymond Barre - encore lui - évoquant un jour les rivalités au sein de la droite, avait eu ce mot: "Les responsables de la droite feraient bien d’accorder leurs pensées et leurs arrière-pensées". Juste un mot à changer et on revend la phrase au P.S.

Bien à vous,

Jacques   

P.S. : Demain "Colombie : les vacances de vos oreilles vont enfin commencer".


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jacques Chirac 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte