Magazine Culture

CITYTRIP : Paris, France

Publié le 06 juillet 2018 par Misteremma @misteremma

Je me suis accordé un petit séjour parisien pour aller voir Grease au Théâtre Mogador. La comédie musicale se joue jusqu'à ce week-end... J'espère que vous avez déjà vu ce spectacle - dont le succès est assuré dès le nom tant le film et ses musiques sont dans notre cerveau et dans notre cœur - car la dernière représentation est le 8 juillet et je pense que c'est complet... C'est à l'unisson que la salle a vibré, chanté et applaudi la troupe formidable de Grease.
Bien évidemment, il est trop tard pour que je vous dise tout cela me direz-vous ! Mais le Mogador a la très bonne idée de poursuivre sa programmation de comédies musicales avec un autre standard : dès la rentrée de septembre, c'estChicago, le musical qui sera à l'affiche. Et rien que ça, c'est déjà une raison suffisante pour se déplacer jusqu'à la ville lumière. J'en oublierais presque de vous parler de HARD, la nouvelle pièce de théâtre dans laquelle l'acteur belge Charlie Dupont officiera dès le 2 octobre 2018 au Théâtre de la Renaissance aux côtés de Claire Borotra, Isabelle Vitari, François Vincentelli, Stephan Wojtowicz et Nicole Croisille. Voilà encore une bonne raison de faire le voyage !

Pour venir à Paris, j'ai pris un IZY. Un quoi ? Un Izy Thalys. C'est un train Thalys mais en vert. Il met une heure de plus que les wagons rouges mais est nettement moins cher pour un confort identique. Attention, il n'y a pas un Izy toutes les demi-heures. Vérifiez bien vos engagements mais un départ à 10h28 pour arriver avant 13h, vous laisse tout le temps de vous imprégner de l'atmosphère de la ville et d'aller voir votre spectacle en soirée.

Pour ma part, j'ai poursuivi mon expérience en logeant à l' Hôtel Astra Opéra qui fait partie du groupe Astotel et qui se trouver non loin du théâtre et des Grands Boulevards avec ses nombreuses boutiques. Si vous préférez un hôtel plus design, j'avais expérimenté dernièrement l'hôtel Odyssey (anciennement Hôtel O), imaginé par le célèbre designer français Ora-ïto (19 rue Hérold, 75001 Paris) à qui l'on doit notamment le lieu d'exposition MaMo sur le toit de la Cité radieuse de Le Corbusier à Marseille.

Difficile de vous conseiller une activité tant Paris regorge d'animations multiples. Le site d'informations de l'Office du tourisme vous guidera aisément dans vos recherches : www.parisinfo.com

Pour ma part, j'ai déjeuné à l' Opéra Restaurant, magnifiquement mis en valeur par l'architecte de renom Odile Decq, l'établissement se situe au cœur de l'Opéra Garnier. Je me suis promené au cimetière Montparnasse pour découvrir l'œuvre éternelle de l'artiste Milène Guermont et j'ai dégusté ma traditionnelle glace de Chez Amorino.
Pour manger, c'est un peu la même chose que les activités : Paris regorge de mille restaurants divins selon vos envies et l'arrondissement où vous vous trouvez. Entre les bars typiques et les nouveaux lieux tendances sans gluten, c'est votre estomac qui vous guidera dans le meilleur endroit.

Je me souviens d'avoir excellemment bien mangé au Beau Marché, boulevard Beaumarchais dans le 11ème ou encore au Loup, 44 rue du Louvre dans le 1er arrondissement.

Je ne serais pas complet sur mon séjour parisien sans vous parler de mon expérience culinaire au Privé de Dessert. le restaurant " PDD " propose des plats qui ressemblent à des desserts mais qui sont de vraies entrées et de vrais plats salés, et inversement les desserts ont des noms de plats traditionnels. Nous avons mangé un Saint Honoré (burger et frites en forme de churros) et une Île flottante (fish cake de cabillaud, gambas poêlées, bouillon thaï coco/citronnelle).
C'est étonnant et c'est très bon. Je vous le conseille donc vivement. Il y a deux Privé de Dessert dans Paris.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misteremma 42474 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte