Magazine Culture

Un été avec Jean d’Ormesson (3)

Publié le 06 juillet 2018 par Jacquesmercier @JacquesMercier

Passez un excellent été et bonnes vacances !

" Si j'ai écrit des romans, c'est que je rêvais d'autre chose. Je n'étais pas mécontent de mon sort, mais il ne me suffisait pas. Je profitais de ma liberté pour m'échapper ailleurs. "

" Les hommes, les pauvres hommes, ont beaucoup de peine à quitter le théâtre dont, intermittents du spectacle, ils sont les acteurs pour un nombre limité de représentations. Autant que le travail, l'amour, la curiosité, l'ambition et quelques autres figures imposées, la séparation est un des thèmes de notre humaine condition. "

" Il y a beaucoup de choses que j'admire dans la religion catholique : le péché originel, qui nous manque si j'ose dire, l'Incarnation, coup de génie surhumain et proprement divin qui fait de Dieu un homme et de l'homme un Dieu - et la confession, où la transparence, par un autre coup de génie, se combine au secret et qui sert de la parole pour effacer le passé et la faute. "

" Aveux, roman, remords, psychanalyse, confession, repentir : il n'y a que les mots pour sauver ceux qui souffrent d'eux-mêmes et de leur passé. "

Un été avec Jean d’Ormesson (3)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jacquesmercier 29854 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte