Magazine Culture

Critiques Séries : Marvel's Luke Cage. Saison 2. Episode 4.

Publié le 06 juillet 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Marvel’s Luke Cage // Saison 2. Episode 4. I Get Physical.


A la fin de l’épisode précédent, Luke Cage était mis à mal par le fameux Bushmaster. Cet épisode suit un très solide épisode de Luke Cage et forcément, tout ce qui est fait est un peu moins palpitant. Cependant, l’épisode gère intelligemment les conséquences en revenant à des classiques de ce que Luke Cage sait faire. L’émotion de l’épisode précédent reste intacte encore ici malgré tout. « I Get Physical » nous offre une ouverture réussie pour construire tout un épisode sur la difficulté d’être une star et de devoir constamment se justifier quand on est mis à mal par quelqu’un qui démontre que finalement nous ne sommes pas le seul. La façon dont les médias traitent de cette vidéo de Luke Cage est intéressant même si la série ne cherche pas vraiment à creuser tout cela, mais plutôt la façon dont notre héros perçoit ce que les autres voient de lui. L’idée est intéressante et plutôt bien exploitée. Certaines confrontations questionnent alors Luke Cage sur son envie de rester dans l’ombre alors qu’il a toujours du mal à se faire à ce nouveau statut de « star médiatisée ». Cet épisode est par ailleurs une sorte de conclusion des trois premiers épisodes, une façon de conclure une partie de l’histoire avant de nous embarquer dans de nouvelles aventures.

On sent que Luke tente de garder un semblant de normalité dans sa vie, même si cela n’est pas ce qu’il y a de plus facile non plus. Quand dans la rue un jeune garçon vend des vidéos de lui qui se prend la raclée de sa vie, on sent que Luke n’en peut plus, qu’il a envie de retrouver la vie de l’ombre qu’il avait dans la première saison. Cette saison aborde donc la thématique de la célébrité et dans l’univers Marvel, ce n’est pas le seul personnalité qui a droit à ce traitement. On pourrait citer Iron Man comme un traitement aux antipodes car Stark cherche cette célébrité et en joue. Luke n’est pas du tout comme ça (comme tous les héros de The Defenders d’ailleurs, qui sont bien moins clinquants que ceux des Avengers). La politique de Harlem est à encore une autre thématique que la série explore toujours très bien. L’histoire de Mariah prend alors un écho léger de ce qui se passe ailleurs. Elle refuse d’écouter Shades ou Comanche quand ils tentent de lui donner des conseils. Mariah n’est pas une femme derrière des hommes, c’est une femme qui veut asseoir ses positions. J’aime bien son ambition et son envie d’entretenir sa fortune tout en lavant son propre nom. Cet épisode est très beau dans sa façon de suivre les émotions de l’épisode précédent et parvient à conclure une partie de l’histoire de cette saison en espérant que la suite soit aussi bonne..

Note : 7.5/10. En bref, solide conclusion à un premier chapitre de la saison.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte