Magazine Environnement

Les plantes sont-elles intelligentes ?

Publié le 07 juillet 2018 par Brunetisa

Les plantes sont-elles intelligentes ?


Je vous propose aujourd'hui un peu de lecture.

Voici un extrait du livre d'Emmanuel Randsford 8 leçons essentielles sur la science quantique.

"Dès 1966, il entreprend une recherche méthodique sur les manifestations infrapsychiques des plantes. A l'origine, Backster étudiait le polygraphe pour le compte de la police new-yorkaise. Un jour, l'idée lui vient de placer les électrodes de son appareil sur une feuille de dragonnier, une plante d'appartement qui ornait le bureau de sa secrétaire. Il fait diverses expériences étonnantes, dont celle-ci. Il envisage -par la pensée seulement - de brûler une feuille de la plante..., qui réagit vivement. Elle réagit, semble-t-il, à sa seule intention de lui nuire ! La réaction du dragonnier et celles d'autres plantes suggèrent qu'elles perçoivent l'intention de la personne qui vient de les agresser, avant même que cette dernière agisse. Elles donnent les indices, dûment enregistrés par le polygraphe, qu'elles "lisent" la pensée de ceux qui les entourent. Dans une autre expérience, Baskers garde des crevettes vivantes à proximité d'un philodendron pendant plusieurs jours, puis il jette brutalement ces crustacées dans l'eau bouillante. Là encore, la réaction de la plante, à nouveau mesurée par le polygraphe est vive. Tout se passe comme si la plante captait la détresse des crevettes qui meurent ébouillantées, et se laissait influencer par elle.

Ces diverses expériences, et tant d'autres, sont parfaitement reproductibles. Elles suggèrent que nos amies du règne végétal ont des aptitudes infrapsychiques, voire télépathiques.
[...]
Cela fait dire à Stefano Mancuso, chercheur à l'université de Florence, en Italie, que "les plantes sont considérablement moins passives qu'elles ont l'air de l'être ; elles sont en fait des protagonistes avisés de leur propres vies". Quant au chercheur Richard Karban, il écrit dans son livre : "Les plantes sont intelligentes, mais pour le percevoir il nous faut surmonter nos biais culturels fortement enracinés. [...] Les plantes communiquent entre elles, échangent des signaux et des informations avec d'autres
organismes, et s'espionnent dans un même voisinage." Les auteurs soulignent que, si leur adaptation dynamique à l'environnement n'était pas imperceptible à nos yeux en pratique et en raison de sa lenteur, nous verrions combien elles sont "brillantes pour résoudre leurs problèmes de survie".

Bruno Mouliz, chercheur à l'INRA, observe quant à lui que "les plantes perçoivent leur propre forme et peuvent rectifier leur posture. La perception de soi n'est donc pas l'apanage des animaux". Par ailleurs, les plantes sont sensibles aux sons, ce qui a pour avantage de leur permettre de se défendre contre des agresseurs."


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brunetisa 10911 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte