Magazine Histoire

"J'ai changé parfois de communauté, jamais de but" (Roger Garaudy)

Par Roger Garaudy A Contre-Nuit

ACHETER LE LIVRE

[Ebauche de présentation du livre publié chez Laffont en 1989.NDLR] Disant de quoi je meurs et pour quoi j'ai vécu, ce livre n'est pas une confession, ni un testament, ni une biographie. Les explorateurs qui tentaient d'atteindre le Pôle, avant que la mâchoire des glaces, se refermant sur leur navire, arrêtât leur aventure, faisaient dépôt de leurs expériences dans un "cairn" dressé sur la banquise : au delà de leur échec final, et grâce à ces repères, d'autres au moins pouvaient poursuivre 1'épopée, utilisant le savoir des morts. Je voudrais que ce livre jouât un rôle analogue pour d'autres chercheurs de pistes n'ayant plus à creuser ce qui fut mon chenal: j' en ai éprouvé les passes et les impasses. J'ai fait ce tour du siècle en solitaire. A 1'écoute de toutes les conjugaisons du Verbe Dieu : de 1' Inde au Yucatan, de la Chine à 1’Islam. De ces moissons multiples il est temps de nouer la gerbe. Mon itinéraire fut parfois orienté, parfois perverti par la rencontre personnelle et passionnelle de quelques uns de ceux qui ont fait ou défait ce siècle: de Staline à Fidel Castro et Che Guevara, de Sartre à Picasso, Saint John Perse ou Dom Helder Camara. Je voudrais que rien de ce qu'ils m'ont apporté, recherche fraternelle ou affrontement, ne fût enseveli avec moi. Je puis aujourd'hui saisir en plénitude le projet fondamental de ma vie, autour duquel s'ordonnent toutes mes aventures d' âme, de la politique à 1'amour, de la poésie à la foi: une philosophie de 1'acte rompant avec la philosophie de 1'être qui règne, en Occident, depuis Aristote. La conclusion majeure de mon expérience militante est celle-ci: la transcendance-et non le déterminisme-est le postulat nécessaire de toute pensée et de toute action révolutionnaire. Ce fut 1'idée directrice de 1'action pour le dialogue chrétien -marxiste dont je fus pendant vingt ans 1'organisateur en Europe et en Amérique. Ma reconnaissance du message coranique exprime la même visée: il unit au delà de ses perversions historiques les dimensions de transcendance et d'intériorité du christianisme, et le principe de leur incarnation dans les structures sociales. Cet "Appel aux vivants" interpelle certains et dérange le plus grand nombre : mes livres furent traduits en 27 langues, et 17 thèses de doctorat, dans le monde , ont été consacrées â mon oeuvre ; en France "L'Appel aux vivants", après "Parole d' homme" a touché un million de gens, mais mon arrêt de mort littéraire fut prononcé en 1982 quand j'ai voulu appliquer ce critère politique en ne respectant aucun tabou. Et c’est de quoi je meurs. Il ne s'agit pas de ma personne, mais du boycott de toute tentative de ma part, depuis six ans, d'exprimer cette question centrale qui pose aux vivants un problème de survie, car les dérives du siècle, avec ses conservatismes aveugles et ses révolutions mutilées, nous conduisent à la mort. Mon espérance demeure intacte. Il est possible d'étouffer un temps ma parole, non de contourner la question qu'elle pose: elle est enracinée dans tous les drames du siècle. Pour faire prendre conscience de cette synthèse nécessaire: transcendance et révolution, je n'ai cessé de chercher la force sociale qui pût en être porteuse et donner un visage à 1’espérance. J'ai changé parfois de communauté, jamais de but. Ma joie la plus grande est d’être resté fidèle, à 75 ans, aux rêves de mes vingt ans.
Roger Garaudy
   -------------------------------------------  [Ebauche du plan du livre. Au final le plan changera peu, sauf certains titres de chapitres. NDLR] 1 - NE DU FEU. J'ai eu vingt ans en 1933. Livres brûlés à Nuremberg ; blé brûlé de la "crise". Né du feu. Kierkegaard et Marx. Dieu m'est une question, le marxisme une espérance. Le premier jour de ma vie. 2 - L'ANNONCIATRICE. L'amour d'une femme donne à Dieu un visage. 3 - LA GUERRE ET LES DEMONS DE L'ESPRIT. 4 - L' EXPERIENCE D' ANTEE: la déportation de 1'âme. Au Sahara. 5- LE HUITIEME JOUR DE LA CREATION: libération d'un peuple et de Prométhée(1945). 6 - LE TOURNANT DES REVES, 1956 : quand le soleil se couche à 1'Est. 7 - PRINTEMPS DES HOMMES (mai 1968), et 1' <> {février 1970). Résurrection ? 8 - APPEL AUX VIVANTS pour la reconquête de 1'espoir. 9 - LE DERNIER MESSAGE: L'Islam n'est pas une religion nouvelle née avec Mohammed. Eternité de 1'esprit. 10 - UN ROMAN D'AMOUR; le dialogue des cultures et de la foi.
EPILOGUE : A contre - nuit [Document Archives personnelles de RG] Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest Libellés : Dialogue des cultures, Documents, Histoire, Islam, Roger Garaudy

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Roger Garaudy A Contre-Nuit 571 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines