Magazine Société

Le chef du Parlement européen en Libye pour parler de l’immigration clandestine

Publié le 10 juillet 2018 par Enjeux.info @enjeuxinfo

Le chef du Parlement européen en Libye pour parler de l’immigration clandestine

Le président du Parlement européen Antonio Tajani était hier lundi à Tripoli où il a eu de nombreux entretiens avec les autorités libyennes sur la question de l'immigration illégale qui continue de diviser les 28 Etats membres de l'UE.

Antonio Tajani s'est principalement entretenu avec le chef du gouvernement d'union nationale (GNA), Fayez al-Sarraj. A l'issue de cette rencontre, il a rappelé lors d'une conférence de presse, la nécessité d'établir une liste noire des principaux passeurs de migrants, pour lutter contre l'immigration clandestine grâce à une meilleure collaboration entre les polices et les organisations anti-crimes, en Afrique et en Europe.

Le chef du Parlement européen a également évoqué avec son interlocuteur libyen, l'importance de surveiller les frontières sud du pays, par où passe aujourd'hui la majorité des immigrants illégaux vers l'eldorado européen.

Antonio Tajani a également visité la base d'entraînement des garde-côtes libyens à Tripoli, dont les formations sont assurées par l'Union européenne, et qui ont aujourd'hui la charge d'intercepter les embarcations des immigrés clandestins.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye plongée dans le chaos, est dirigée aujourd'hui par deux entités rivales, le GNA, issu d'un processus onusien et reconnu par la communauté internationale et qui est basé à Tripoli, et un cabinet parallèle installé dans l'Est.

La rivalité entre les deux camps s'est accentuée depuis le mois dernier avec un nouveau bras de fer autour du contrôle des terminaux pétroliers et de la gestion des revenus de l'or noir, une rivalité qui profite également aux trafiquants de migrants.

L'Union européenne est consciente de l'enjeu que représente la stabilisation de la Libye puisque son Parlement, selon Antoni Tajani, est disposé à venir en aide aux Libyens pour l'organisation des élections attendues cette année en Libye notamment en y envoyant des observateurs.

Antonio Tajani a également annoncé que l'aide au développement de l'Union européenne à la Libye est augmentée à 1,5 milliard.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Enjeux.info 361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine