Magazine Conso

Polar Flow permettrait de compromettre des militaires…

Publié le 10 juillet 2018 par Nakan

Polar fait face en ce moment aux mêmes embarras que ceux de Strava lors de l'affaire des heat maps. En effet, il s'avère que sur la page d'exploration des activités de Polar Flow, des journalistes néerlandais ont trouvé des données personnelles qui n'avaient pas grand chose à faire là. En creusant un peu plus, ils ont trouvé des données appartenant à des militaires.

Polar Flow permettrait compromettre militaires…Polar Flow permettrait de compromettre des militaires…

Pas de problème majeur chez Polar

En fin de compte, Polar n'a pas fait grand chose de faux et encore une fois après l'affaire Strava, c'est parce que cette plate-forme a fait l'objet d'une investigation plus poussée que des problèmes ont été révélés... En effet, les activités et les profils sur Polar Flow sont par défaut configurés en mode privé. Les informations ne sont dans ce cas pas publiées. C'est uniquement si l'utilisateur choisit de rendre ses données publiques qu'elles apparaissent dans la fonction d'exploration.

De la bonne configuration de son profil

Cela soulève encore une fois le même problème: un employé de la CIA, de la NSA, ou un militaire engagé en mission devrait être sensibilisé à la problématique de la protection des données, et au moins conserver ses données sur ce genre de plate-formes en mode privé. Encore une fois, Polar n'est pas plus à blâmer dans cette histoire que potentiellement tous les autres fournisseurs de ce type de plate-formes.

Il n'en demeure pas moins que, sous le feu des projecteurs médiatiques et sous pression, Polar a décidé de retirer temporairement la fonction Explorer de Polar Flow. Le temps probablement de communiquer en détail à tous ses utilisateurs sur la configuration de la confidentialité des données sur la plate-forme, avant de remettre la fonction en ligne.

Les plate-formes sportives en ligne relativement épargnées

Jusqu'à maintenant, il est intéressant de constater que les plate-forme de fitness en ligne, qui gèrent des quantités absolument gigantesques de données, sont relativement épargnées par les scandales de fuites de données. Les informations que ces plate-formes stockent sont de plus en plus complètes et intrusives à propos des utilisateurs. Activité physique, emplacements GPS, qualité du sommeil, rythme cardiaque, données synchronisées avec le téléphone portable... Multipliez cela par des millions d'utilisateurs pour Fitbit ou Garmin par exemple, et le dommage potentiel devient gigantesque. Et ces données qui constituent une valeur inestimable intéressent de plus en plus de personnes... Espérons donc que les marques soient pleinement conscientes de ce fait, et qu'elle conservent aussi précieusement que possible ces informations!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nakan 88 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine