Magazine Informatique

Le crowdfunding est-il rentable pour les épargnants ?

Publié le 10 juillet 2018 par Leblogaplusieurs

Investir reste le choix idéal pour faire fructifier son argent. Depuis 2014, le crowdfunding a le vent en poupe en France. Mais malgré son succès croissant, le terme reste encore méconnu du grand public. C'est pourquoi nous allons vous expliquer tout d'abord ce qu'est le crowdfunding. En termes d'investissement, la rentabilité est d'une importance capitale. Ainsi, nous vous invitons également à constater par vous-même si le crowdfunding est réellement rentable pour les épargnants.

Notion du crowdfunding

Par définition, le crowdfunding est un anglicisme signifiant " financement par la foule " ou encore " financement participatif ". Il s'agit d'un mécanisme permettant de collecter les apports financiers (de petits montants) d'un nombre élevé de particuliers par le biais d'une plateforme sur le web dans le but de financer un projet. Le crowdfunding engage deux parties.

  • D'un côté il y a les épargnants souhaitant investir leur argent dans un projet qui leur semble fiable.
  • De l'autre, il y a le porteur de ce projet, celui qui ne dispose pas d'assez de moyens financiers pour sa mise en œuvre.
Le crowdfunding est-il rentable pour les épargnants ?

Qu'en est-il du crowdfunding immobilier ?

Le sujet sur lequel nous nous focalisons dans ce dossier c'est le crowdfunding immobilier. Pour faire simple, il s'agit du financement participatif appliqué dans le domaine de l' immobilier. Le principe de cette pratique d'investissement est simple. À travers une plateforme de prêt, des personnes physiques ou morales n'ayant aucun lien réunissent leurs ressources en vue de réaliser un projet immobilier proposé par un opérateur immobilier. Ce projet pourra être une rénovation, une construction ou une acquisition de biens immobiliers.

Qu'il s'agisse d'un immeuble ancien ou neuf, collectif ou individuel, le crowdfunding immobilier peut financer n'importe quel type de biens immobiliers.

Les intérêts d'investir dans le crowdfunding immobilier

Investir dans le crowdfunding immobilier est une idée très tentante grâce aux nombreux atouts que le projet propose. Les bénéfices ont un double sens. C'est-à-dire que les deux parties (porteur de projet et investisseurs) ont toutes à y gagner.

Le financement participatif permet aux promoteurs de projets immobiliers ainsi qu'aux autres intervenants du secteur de ne plus avoir recours à d'autres types de financements comme les banques. Ce qui leur permet d'éviter la sollicitation d'un intermédiaire engageant un coût supplémentaire considérable.

Investir dans le crowdfunding est un moyen de placer son argent de manière sure et stable. En effet, la bourse connait toujours des fluctuations pouvant être imprévisibles et brutales. En revanche, le marché du logement représente un investissement largement plus solide. Et il est possible d'investir avec une petite somme ? Oui, sachez que l'investissement minimum varie entre 500 et 2 000 €.

Le fait d'investir dans le crowdfunding immobilier est un moyen de participer au financement de l'économie réelle. Auparavant, cette dernière était réservée uniquement aux professionnels aussi fortunés qu'avertis. Le crowdfunding immobilier est ainsi un nouveau visage de l'économie réelle. Il offre la possibilité aux investisseurs possédant peu de revenus de profiter de ce genre d'investissement très rentable.

Le crowdfunding immobilier est un investissement à court terme. En règle générale, la durée du projet est comprise entre 18 et 36 mois. Avec cet engagement à moyenne durée, les investisseurs peuvent récupérer leur mise sans attendre trop longtemps.

La rentabilité du crowdfunding immobilier : un avantage très attractif

Depuis le 1er janvier 2018 où la flat tax ou Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) a imposé de nouvelles mesures fiscales, la fiscalité des intérêts relatifs au placement en crowdfunding immobilier est passée à un taux unique et fixe de 30 %. Ce changement a rendu le crowdfunding immobilier de plus en plus attrayant.

Le niveau de rentabilité élevé qu'il propose est l'un des intérêts majeurs du financement participatif en immobilier. C'est grâce à cette promesse que le crowdfunding connait un grand succès et séduit des milliers de personnes. En effet, le rendement peut aller de 6 à 12 % environ en fonction des plateformes. Mais attention, ces rendements sont bruts. Donc, ils ne tiennent pas compte de la fiscalité sur les plus-values.

Crowdfunding immobilier : un placement risqué

Même si le crowdfunding immobilier présente de nombreux atouts intéressants, cela ne fait pas de lui un investissement sans risque pour autant. Comme tout autre type d'investissement, le financement participatif dans le domaine de l'immobilier comporte également des risques. Il pourrait s'agir des risques relatifs à l'économie, à la construction ou encore à la vente des biens immobiliers. En général, les risques sont rares, mais il ne faut pas les négliger. Ils peuvent donner lieu à une perte partielle, voire totale du capital investi.

Le crowdfunding est-il rentable pour les épargnants ?

Comment limiter les risques ?

Afin de limiter au mieux les risques cités précédemment, il convient de bien choisir sa plateforme de crowdfunding. Les offres en crowdfunding immobilier inondent le marché. Donc, il faut être très vigilant dans son choix. La première chose à faire est de contrôler si la plateforme dispose d'un agrément PSI ou Prestataire de Services d'Investissement ou sinon un CSI (Conseiller en Investissement Participatif). Informez-vous sur les mesures que le site prend si des imprévus surviennent.

Prenez votre temps pour bien analyser les projets proposés avant de prendre la décision d'y participer. Ne vous lancez que dans un projet auquel vous avez une totale confiance. D'ailleurs, il est aussi important de se renseigner en amont sur l'historique de l'entreprise porteuse de projets. Privilégiez les enseignes qui ont déjà réussi de nombreuses opérations.

Comment investir dans le crowdfunding immobilier ?

La procédure de l'investissement dans le crowdfunding immobilier est simple une fois que vous avez choisi une plateforme fiable. Vous commencez par votre inscription sur le site de votre choix. Pour ce faire, vous devez remplir un formulaire détaillé. Quelques pièces administratives peuvent vous être exigées. Par exemple, une pièce d'identité, un justificatif de domicile... Après le paiement de la somme minimale d'entrée, vous pouvez vous positionner sur le programme que vous voulez financer. La plateforme joue un rôle d'intermédiaire entre vous et le promoteur. Ainsi, toutes les transactions se passent en ligne.

Maintenant, vous êtes au courant de la rentabilité apportée par le crowdfunding immobilier, mais aussi des risques y afférents. Si vous voulez tenter l'aventure, soyez tout simplement prudent.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Leblogaplusieurs 11175 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine