Magazine Info Locale

La dictature macronienne s'installe

Publié le 09 avril 2018 par Jplegrand

Le monarque semble bien en difficultés face à la montée des luttes et à leur possible convergence. Sa réponse est classique et ressemble de plus en plus à celle donnée par tous les régimes autoritaires : l'emploi de la force. Force contre les travailleurs en lutte, force contre les zadistes, force contre les étudiants y compris en laissant les groupuscules fascistes entrer dans les facs tabasser les jeunes.

On lira ci-dessous l'article que nous publions sur la grève générale. La France semble avoir du mal à se plier à la dictature libérale et cela embarrasse beaucoup la classe dirigeante. Macron tente de faire peur, il menace, brandit sa sempiternelle théorie de la dette et de l'indispensable concurrence pour être compétitif. Mais tout cela commence à être dépassé pour un nombre croissant de citoyens qui remettent en cause le désordre imposé par le capitalisme à l'ensemble de la société.

Ne créons pas d'illusion, le combat sera long, très âpre et nécessite de la part des exploités une haute conscience de classe, un haut niveau de connaissance politique et surtout une pratique de luttes diversifiées qui prendra des formes nouvelles, surprenante peut-être, car nous entrons dans une zone de turbulence où le capital organisé ne fera aucun cadeau et emploiera la violence contre l'intelligence politique et organisationnelle du peuple.

Face à cette violence du capitalisme d'Etat, il faut une organisation de la non-violence démocratique de la lutte pour convaincre toutes les couches exploitées de rejoindre la lutte.

Nous n'en sommes qu'au tout début. Cela pourra prendre des mois, voire des années, mais comme dans toutes les affrontements de classe, il peut y avoir des avancées partielles conséquentes pour l'amélioration de la vie de chaque exploité, dont le sort est lié à tous les progrès de l'intérêt général représenté aujourd'hui notamment par la spécificité politique que sont les services publics à la française et l'organisation en communes sur tout le territoire.

Des étincelles d'espoir s'allument un peu partout, elles ne peuvent enflammer les coeurs que si chacun s'emploie à sortir de l'égoïsme sectoriel de sa situation pour rejoindre le combat frontal contre la grande bourgeoisie qui pour continuer à exister doit soumettre par sa dictature la classe laborieuse.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jplegrand 1025 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine