Magazine Échecs

Échecs : Efim Bogoljubov mate en 4 coups

Publié le 15 juillet 2018 par Chess & Strategy @Chess_Strategy

Notre sélection de livres/logiciels - Cours d'échecs - Jouer en ligne

Testez votre niveau aux échecs. Résolvez notre quiz quotidien !

Niveau Moyen ★★☆ Les Blancs jouent et matent en 4 coups
(Voir notre exercice précédent)

L'exercice du jour est tiré d'une partie remportée par Efim Bogolioubov, un joueur d'échecs allemand, né en 1889 à Kiev (Empire russe) et mort en 1952 à Triberg im Schwarzwald. Bogoljubov signifie « aimé de Dieu » en ukrainien.

Quiz du jour sur les échecs : les Blancs jouent et matent en 4 coups

La partie d'échecs : fim Bogoljubov 1-0 Rudolf Spielmann, Stockholm, 1919

En 1910, Bogoljubov finit deuxième du tournoi de Russie du sud à Odessa remporté par Boris Verlinski. En 1911, il fut troisième du championnat de Kiev (victoire de Bogatyrtchouk), puis il termina deuxième tournoi amateur pan-russe de Libava en 1912 remporté par Hronadka. En 1913, il gagna le tournoi de Lodz devant Salwe. Lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale, il disputait le dix-neuvième congrès allemand à Manheim et fut interné comme dix autres joueurs russes (Bogatyrtchouk, Alekhine, Selesnief, ...). Pendant la Guerre, il disputa aux nombreux tournois organisés entre les joueurs internés à Baden-Baden, puis à Triberg.

En 1910, Bogoljubov finit deuxième du tournoi de Russie du sud à Odessa remporté par Boris Verlinski. En 1911, il fut troisième du championnat de Kiev (victoire de Bogatyrtchouk), puis il termina deuxième tournoi amateur pan-russe de Libava en 1912 remporté par Hronadka. En 1913, il gagna le tournoi de Lodz devant Salwe. Lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale, il disputait le dix-neuvième congrès allemand à Manheim et fut interné comme dix autres joueurs russes (Bogatyrtchouk, Alekhine, Selesnief, ...). Pendant la Guerre, il disputa aux nombreux tournois organisés entre les joueurs internés à Baden-Baden, puis à Triberg. Il a participé deux fois au Championnat du monde d'échecs, chaque fois contre Alexandre Alekhine. Il perd la première fois en 1929 par 15,5 à 9,5, puis en 1934 par 15,5 à 10,5.

Sa devise aux échecs : « Lorsque j'ai les blancs, je gagne parce que j'ai les blancs. Lorsque j'ai les noirs, je gagne parce que je suis Bogoljubov. » (source Wikipedia)

Notre conseil pour progresser : s'entraîner avec le logiciel Fritz 16 et son niveau réglable du débutant au grand-maître d'échecs.

Vous pouvez faire une partie d'échecs en ligne avant de l'acheter. Il est réglé sur le niveau du joueur occasionnel. Côté livres, pour les enfants ou les adultes nous avons sélectionné ces 3 ouvrages pour leurs qualités pédagogiques : des explications et des exercices pour assimiler les concepts.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chess & Strategy 4330240 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines