Magazine Culture

Critiques Séries : Who is America ?. Saison 1. Episode 1.

Publié le 17 juillet 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Who is America ? // Saison 1. Episode 1. 101.


J’attendais avec grande impatience cette toute nouvelle série documentaire satirique de Sacha Baron Cohen qui reprend plus ou moins ce qu’il a déjà fait par le passé, notamment dans Borat. Il se travesti en personnages afin de faire ressentir ce que les autres ressentent face à la caméra, sans qu’ils se doutent que le but est de montrer au public la vraie face de l’Amérique. Produite par Showtime, cette série a été critiqué ces derniers temps pour le ton employé et surtout la peur que cela détruise complètement la carrière politique et culturelle de certaines personnalités, connues ou non, des Etats-Unis. L’introduction de ce premier épisode, utilisant notamment des images de Donald Trump se moquant d’un handicapé, est efficace et colle parfaitement à ce que l’on peut attendre de la part de Sacha Baron Cohen. J’ai toujours été fasciné par cet acteur/réalisateur/producteur/scénariste qui aime utiliser ce qu’il sait faire afin de déranger. Dans ce premier épisode nous avons tout de même quelques personnalités intéressantes comme Bernie Sanders, le lobbyiste des armes Larry Pratt (avec un message assez terrifiant sur le port d’armes), l’ancien membre du Congrès de la Caroline du Sud Joe Wilson, l’ancien membre du Congrès de l’Illinois Joe Walsh et l’ancien sénateur Trent Lott. Les personnalités sont intéressantes et bien que Sacha Baron Cohen abuse par moment des faiblesses des autres, il trouve toujours un moyen de faire ressortir quelques trucs intéressants.

Dans ce programme satirique, Sacha Baron Cohen explore la diversité des individus, des tristement célèbres aux anonymes du monde politique et culturel des États-Unis.

Le seul truc que j’attendais avec Who is America ? c’est que cela soit hilarant. En effet, de la part de cet humoristique, il fallait bien s’attendre à quelque chose de très drôle, mais au delà du manque d’humour, il y a toujours quelque chose de pertinent qui ressort de cette série et qui donne envie de prolonger l’aventure (notamment pour voir Sarah Palin qui je crois a été piégée dans l’un des épisodes). Les personnalités que Sacha Baron Cohen incarne dans cet épisode sont loin d’être innocents. Ils sont agressifs et ont une vision des choses qui permet justement de faire ressortir la personnalité de chacun de façon suffisamment prenante. Ce sont toujours des provocateurs comme par le passé Borat ou encore Brüno qui ont été les héros de deux films de l’acteur/réalisateur. Le dernier segment du premier épisode est du grand Sacha Baron Cohen qui prend par les « couilles » un sujet qu’il est difficile de traiter aux Etats-Unis. Le port d’armes a ses détracteurs mais l’intérêt ici est de jouer la carte de la défense de ceux qui aimeraient changer la Constitution. Si Who is America ? reste sympathique et qu’elle a encore énormément de potentiel, ce premier épisode aurait mérité d’être un peu plus drôle et musclé qu’il n’en a l’air. Reste le rythme qui enchaîne les scènes et permet donc de ne pas chercher l’ennui.

Note : 5.5/10. En bref, un premier épisode intéressant mais qui aurait mérité d’être plus drôle.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte