Magazine Société

Farnborough Airshow : 42 700 avions civils à livrer pour les vingt prochaines années d’après Boeing

Publié le 17 juillet 2018 par Toulouseweb
Farnborough Airshow : 42 700 avions civils à livrer pour les vingt prochaines années d’après BoeingLors d'une conférence de presse tenue au salon de Farnborough, le géant mondial de l'aviation a exposé sa vision du marché des avions commerciaux pour la période 2018-2037. Pour la première fois, Boeing a également annoncé ses prévisions pour le marché des services, dont fait partie la maintenance aéronautique.

D'après les propos du Vice-Président des ventes de Boeing, Randy Tinseth, le transport aérien commercial s'est inscrit depuis les années 80 dans une croissance solide et irréversible. Entre 1980 et aujourd'hui, le nombre de passagers transportés à été multiplié par huit et la tendance n'est pas prête de s'inverser.

Pour accompagner l'inexorable expansion du trafic de passagers, les avionneurs devront livrer 42 700 avions civils de plus de trente passagers entre aujourd'hui et 2037, représentant un montant estimé à 6,3 trilliards de dollars. En analysant la répartition de ces livraisons en fonction du type d'avion, Boeing estime que les monocouloirs constitueront toujours l'épine dorsale des flottes en 2037. 69% des appareils en opération devraient ainsi appartenir à cette catégorie, tandis que les gros-porteurs devraient représenter 19% de la flotte mondiale. Les avions régionaux - moins de 96 places - en formeraient quant à eux un modeste 5%.

Pour justifier des tels chiffres, des facteurs clés sont évoqués par les spécialistes de Boeing. Premièrement, le besoin des compagnies pour le remplacement de leurs modèles âgés pourrait représenter quelques 44% de la demande totale. Les 56% restants devraient être dus à de nouveaux besoins, accompagnant la croissance des compagnies aériennes.

D'autre part, Boeing met en avant les trois principales régions à la plus grande croissance prévue sur les vingt prochaines années. Parmi elles, l'Asie-Pacifique arriverait en premier devant l'Amérique du Nord et l'Europe. Les trois régions se répartiraient la flotte mondiale de la façon suivante en 2037 : 40% pour la première et environ 20% pour les deux autres.

En plus de prévisions sur les livraisons d'avion, l'avionneur de Seattle a dévoilé les résultats d'une étude conduite sur le marché des services aéronautiques. La densification des solutions digitales devrait impacter le secteur et contribuer à l'amélioration de ses performances. Entre aujourd'hui et 2037, Boeing pense que 8.7 trilliards de dollars seront générés par les services aéronautiques.

Loïck LAROCHE-JOUBERT, à Farnborough pour AeroMorning


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Toulouseweb 7297 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine