Magazine Poésie

Train fantôme

Par Patricia Oudot @adelaidendire

Train fantôme

J’entends le sifflet du train

A l’entrée du tunnel noir de gris

Tant d’aiguillages sans lendemain

Le long du voyage qui suit les rails

Les wagons s'y raccrochent

Menant vers la même faille

Défilé de paysages fantoches

Par la fenêtre du compartiment

Les regards s'échappent en fumée

Charbonneux et languissants

La une du journal s’est effacée

Sous le cuir de la  banquette ternie

Les valises  vides ou éventrées

Témoignent du temps  trop vite passé

Nous laissant sans aucun bagage

Sur le terminal de la gare de triage

Adelaide♥


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine