Magazine Culture

In Search Of... with Zachary Quinto - Aliens (1.01)

Publié le 23 juillet 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

In Search Of // Saison 1. Episode 1. Aliens.


Pendant plus e 145 épisodes entre 1977 et 1982, Leonard Nimoy était notre hôte dans In Search Of. Puis en 2002 ce fût au tour de Mitch Pileggi (Skinner dans X-Files) mais après huit épisodes, la série fût arrêtée. Maintenant c’est au tour de Zachary Quinto de reprendre le filon. Ce dernier a un lien avec Leonard Nimoy : ils ont tous les deux incarné Spock au cinéma. Diffusée sur History Channel, cette série me donnait envie mais elle manque d’un élément qui faisait l’intérêt de la première version : Leonard Nimoy lui-même. Ce reboot est alors beaucoup plus léger en explorant les questions auxquelles l’humanité n’a pas encore répondu. Cela ne veut pas dire que la série va justifier le fait que les aliens existent ou non, juste de démontrer que ce que l’on a entendu peut ou non être remis en cause. Ce premier épisode n’est pas forcément brillant, mais cela ne veut pas dire que les futurs épisodes ne seront pas bons. Mais parler d’aliens de cette façon pour une émotion aussi attachée à la justification scientifique c’est étrange. La série tente alors de justifier si les gens qui disent avoir été kidnappés par des aliens disent la vérité d’après tous les moyens scientifiques que l’on à notre disposition. Je n’ai jamais espéré que In Search Of me prouve que les aliens existent ou non, sauf que les expériences de ce premier épisode ne mènent à rien du tout. C’est aussi pour cela qu’au fond In Search Of ne parvient pas dans ce premier épisode à accrocher comme elle le devrait.

Zachary Quinto explore les mythes et légendes afin de tenter de trouver des réponses.

De plus, In Search Of manque clairement de budget. On passe la plupart de notre temps en Virginie, à discuter avec des gens (dont certains sont très intelligents) mais aussi avec des experts étranges et pas spécialement brillants à l’écran. Pour autant, Zachary Quinto est parfait dans le rôle de notre hôte ici pour nous conduire au travers de ses recherches. Il est attentionné face à ce qui est conté, et quand il a besoin de l’être, il peut être sympathique. Mais cette version de In Search Of manque clairement de la présence de Leonard Nimoy. Ce dernier savait prendre place et incarner quelque chose que personne d’autre à la tête de cette série n’a su le faire jusqu’à présent. Cependant, Quinto fait du bon boulot et on va dire que c’est ce qu’il y a de plus important. In Search Of n’est pas comme la série de Syfy avec Joe Rogan qui cherchait toujours à faire en sorte de démontrer que tout ce que les gens invités à parler de leurs expériences n’étaient que des bêtises. Si j’apprécie ce genre de vision car je ne crois pas aux aliens, Dieux, fées et fantômes, mais ici nous sommes dans une version aseptisée de la chose qui n’est pas toujours aussi brillante que prévue.

Note : 4.5/10. En bref, j’attendais mieux de cette série. En espérant que le prochain sujet ne soit pas des choses surnaturelles qu’il est impossible à expliquer de façon scientifique.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte