Magazine Côté Femmes

( MODE ) Comment s’habiller lorsqu’on est ronde ? #CommeOnVeut ! #TaisToiChristina.

Publié le 24 juillet 2018 par Lalutotale @lalutotale
( MODE ) Comment s’habiller lorsqu’on est ronde ? #CommeOnVeut ! #TaisToiChristina.

C'est drôle les hasards, parfois.

Alors que j'avais prévu de publier cet article hier, un hashtag a surgi dans mon fil Twitter : #TaistoiChristina. J'ai pigé qu'on parlait de la présentatrice télé d'M6, la conseillère en image brésilienne, la chériiiiiiiiie des téléspectatrices. Je passe rapidement sur le fait que l'orthographe exacte de Madame Cordula est Cristina, et découvre de quoi il s'agit en lisant les différents tweets. Je comprends instantanément qu'en substance, le sujet concerne l'article que je voulais publier dans la journée. Cet article.

Alors j'ai rouvert mon brouillon, et inspirée, je l'ai terminé. D'une seule traite.

Hier donc, j'ai été surprise sur Twitter. Mais surprise en bien.

Oh certes, il y a certains énergumènes qui aiment à répandre leur venin bien acide, en soutenant que les " grosses " ( comme ils les appellent ) devraient cacher leurs rondeurs dans des vêtements amples et noirs. Parce qu'ils trouvent ça " moche ", une fille ronde en combinaison. Parce que ça doit, par un phénomène encore inexpliqué par la Science, leur rayer les rétines.

J'ai vu que certains appuyaient les dires de Cristina, qui soutient que les " combinaisons ( pantalon ou short ) ne conviennent pas à toutes les morphologies ", en s'adressant à une fille ronde. Que certains vêtements sont à éviter, parce que " ça ne va pas ".

J'ai même vu des nanas rondes soutenir le propos de Cristina Cordula en disant que ces filles qui portaient de tels vêtements n'avaient " aucune dignité ".

Alors j'ai eu envie de scinder cet article en deux parties.

On entend souvent ce terme depuis quelque temps. Tous ceux qui soutiennent que les rondes ne peuvent pas s'habiller comme elles le souhaitent mais se conformer à un standard ( soit en perdant du poids, soit en cachant ses rondeurs à tout prix ) ont peur du style des rondes. Peur que ces hommes et femmes s'assument tels qu'ils sont.

Par frustration ? Par jalousie ?

Personnellement je penche plutôt, comme toujours dans le cas des phobies, que le sujet mal à l'aise avec les ronds a un problème lui-même d'acceptation de lui.

Par la vision d'une femme ronde, quelque chose le choque et le dérange. Ca lui renvoie une image de lui qu'il ne veut pas voir. Peut-être même pense-t-il : " si on commence à accepter que les rondes s'habillent de telle façon, on va banaliser le fait d'être rond ! Et moi je ne veux pas être rond(e), je veux continuer à contrôler mon image/mon corps, le perfectionner encore et toujours. Pourquoi les rond(e)s n'agissent pas comme moi pour se sentir mieux? ".

C'est simple : les rond(e)s, au même titre que les autres, se sentent bien. Ou mal d'ailleurs. Et personne n'a de légitimité pour imposer un changement à qui que ce soit, personne. Personne ne devrait se conformer à l'image idéale de la personne " choquée ".

Je pense que ces haters n'ont pas compris un fondamental : projeter ses propres peurs et angoisses en stigmatisant les " autres " ne fait avancer personne. C'est même de l'intolérance rétrograde dans sa plus pure expression. Tout ce qu'on récolte, c'est une bouffée de fierté, de petit confort neuronal en se disant " mais évidemment que j'ai raison " et en faisant culpabiliser des rond(e)s qui se sentent parfaitement à l'aise avec leur corps.

Pourquoi tant de haine ? Pourquoi si peu de tolérance ? N'y a-t-il pas plus important dans la Vie que de jeter son opprobe sur les rond(e)s qui ne demandent, au même titre que tous les autres humains constitué de deux bras, deux jambes et une cervelle, qu'à vivre normalement ? à s'habiller comme ils le souhaitent sans essuyer des regards au pire haineux au mieux apitoyés ?

Je passe rapidement sur l'argument : " c'est moche ". Parce que tous ceux qui ont eu la bêtise d'écrire ces mots hier concernant les femmes rondes en combinaison ont oublié un concept essentiel : la subjectivité. J'explique de façon imagée afin que tout les lecteurs comprennent :

Tu aimes les oeuvres de Picasso ? Ton conjoint déteste. OK c'est votre droit à tous les deux d'aimer/ ne pas aimer.

Est-ce que les oeuvres de Picasso sont moches ? Toi, tu aimes donc tu trouves ça joli. Ton conjoint déteste, ça ne lui inspire rien, il trouve ça pas très beau.

Comment trancher ? Qui a raison ?

La réponse : personne.

Parce que c'est un jugement.

Que de toute façon, ce n'est pas parce que tu n'aimes pas ses tableaux qu'ils vont changer, les tableaux.

Et on touche alors au coeur du problème : les haters jugent.

Ils pensent avoir raison. Ils pensent qu'ils définissent fondamentalement ce qui est beau et ce qui ne l'est pas. Et que tout le monde devrait se conformer à cette idée de la Beauté.

Laissez-moi vous dire que l'étroitesse d'esprit de ces gens n'a d'égale que leur intelligence = limitée.

Moi ce que j'aime, c'est la liberté. La liberté d'opinion. La liberté d'être qui je veux, de penser comme je veux. La liberté de m'habiller comme je le souhaite. Et si jamais je juge quelque chose ou quelqu'un ( parce que ça m'arrive, comme tout un chacun, je ne suis pas parfaite ! ), je le fais en silence. Puis après je réfléchis et je m'interroge sur le jugement que j'ai pu porter à cet instant t. Et souvent après cette réflexion, je me remets moi-même en question : mon jugement était-il légitime ? Dans 99% des cas, la réponse est non. ( ouais parfois, y'a des exceptions ).

Alors qu'est-ce qui m'a surprise en bien avec #ChristinaTaisToi ?

Ce qui m'a surprise en bien, c'est plutôt la déferlante de nanas, rondes, dodues, bien en chair, enveloppées, développées ( appelez-les comme vous voulez ) qui ont posté des photos d'elles en combinaison. Elles étaient radieuses, elles étaient belles. On sentait à travers ces différents clichés qu'elles se fichaient bien du regard des autres puisqu'ELLES se sentaient bien. Et c'est bien le principal non ?

Se sentir bien dans ses baskets. Se sentir belle dans ses combis. D'ailleurs pour toutes celles qui se sont demandées où trouver de si jolies pièces, vous pouvez vous tourner vers des enseignes comme Ulla Popken. On y trouve des combis à tomber, au milieu de milliers d'autres articles, qui taillent du 44 au 66.

Parce que peu importe le regard des autres, peu importe les bourrelets et/ou les vergetures : seul importe le bonheur d'être soi et d'être en harmonie avec son corps.

Je vous en parlais il y a peu dans cet article : moi aussi j'ai fait la paix avec mon enveloppe. Je ne dis pas qu'elle me satisfait à tout point de vue, ce serait mentir ! Mais je l'accepte tel qu'elle est, je la bichonne. Je porte des sous-vêtements et vêtements que j'avais décidé de m'interdire pendant ces années où je me sentais moche ( et où certains ne manquaient pas de rappeler à ma conscience que " j'étais mieux avant ". MERCI LES GARS ! ← ceci est de l'ironie ). Rendez-vous compte : durant les 6 mois qui ont suivi la naissance de LaLutine, il n'existe quasiment aucun cliché de moi. Aucune photo de moi et mon bébé. Parce que je ne m'acceptais pas telle que j'étais.

Quelle erreur. Je vous garantis que je ne la reproduirais plus jamais.

( MODE ) Comment s’habiller lorsqu’on est ronde ? #CommeOnVeut ! #TaisToiChristina.

En découvrant ces clichés qui agrémentent mon article, vous pourriez vous dire " nan mais attends la meuf elle exagère, elle n'est pas " ronde " au sens strict du terme ! "

Sur ces photos, je me trouvais encore dodue il y a quelques semaines. Et je rejoins le propos que je tenais sur le jugement : je me jugeais moi-même. Parce que finalement, non je ne suis plus ronde. Je l'ai été, pendant longtemps. J'ai haï mon image pendant les mois qui ont suivi ma grossesse, mais aujourd'hui je regarde mes clichés de cette série avec tendresse. Et pourtant je vous jure qu'à l'époque, j'avais un mal fou à me regarder dans un miroir.

Aujourd'hui, mon mode de pensée a changé. Après un gros travail sur moi, après avoir parlé, échangé avec des personnes bien dans leur peau, j'ai compris que je devais absolument, pour mon bien-être et celui des autres, être plus bienveillante envers moi, au même titre que je pouvais l'être avec les autres.

Alors je vous invite vraiment à aller consulter les jolies clichés de toutes ces nanas qui se sont photographiées en combi sous le hashtag #ChristinaTaisToi : elles sont toute sublimes et radieuses, toutes de morphologies différentes. Un vrai shoot de bonheur !

Parce qu'il y en a marre des combats, justement.

En effet, on ne devrait pas combattre pour être soi et arborer l'apparence qu'on souhaite. Combattre pour s'accepter en dépit du regard réprobateur des autres. On devrait combattre pour des causes nobles et justes. Pas perdre du temps à expliquer aux andouilles que sisi, un combishort, ça " va " à tout le monde. Si, ça va. Ca te plaît peut-être pas, mais ça va très très bien même. La preuve : mon corps rendre dedans, et je me sens bien.

Alors je voulais déclarer ma flemme et mon profond respect à toutes ces rondes, à tous les gens un peu dodus comme moi qui ont décidé d'être eux, peu importe le regard et le jugement de certain(e)s. Fuck les diktats !

J'ai envie de dire aux " grossophobes " et aux haters que je les plains. Particulièrement les rond(e)s eux-mêmes qui s'enferment dans des carcans, qu'ils soient vestimentaires ou autres, pour se conformer à un idéal qui souvent, n'existe que dans leurs rêves. Acceptez l'idée que vous ne ferez JAMAIS l'unanimité, qu'il s'agisse de vos idées ou de votre apparence, et
libéré(e) de cette contrainte de conformation que vous vous imposez, vous vous sentirez léger léger...quelque soit votre poids sur la balance !

( MODE ) Comment s’habiller lorsqu’on est ronde ? #CommeOnVeut ! #TaisToiChristina.

PS : j'ai l'impression d'oublier la moitié de ce que je voulais écrire, comme bien souvent lorsque je traite d'un sujet qui me touche beaucoup. Alors je voudrais simplement rappeler que le métier de Cristina Cordula est conseillère en image. Si tout le monde s'habillait comme il l'entend, elle n'aurait simplement plus de gagne-pain. C'est son métier de donner des conseils pour se conformer à une image qu'elle pense être la meilleure. Finalement c'est un peu comme un huissier de justice : si ce métier n'existait plus, on ne s'en porterait pas plus mal et le monde tournerait bien plus...rond ! 😉

https://lalutotale.com/2018/07/24/mode-morphologie-ronde-christinataistoi/ Blablabla comme je veux,conseils,enseignes,fashion,femme,formes,fringues,mode,ronde,soldes,Ulla popken,vêtements lalutotale@hotmail.fr Administrator La Lu Totale

( MODE ) Comment s’habiller lorsqu’on est ronde ? #CommeOnVeut ! #TaisToiChristina.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lalutotale 10559 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine