Magazine Culture

Un été avec Jean d’Ormesson (5)

Publié le 25 juillet 2018 par Jacquesmercier @JacquesMercier

Voici quelques extraits délicieux et profonds de C’est une chose étrange à la fin que le monde, roman de Jean d’Ormesson. Histoire de savourer quelques instants hors du temps, cet été !

« Ceux qui découvrent détruisent le système qui le précède. Ceux qui inventent de détruisent pas les oeuvres qui les précèdent. »

« Le passé s’éclaire à mesure qu’il s’éloigne. Ce n’est qu’à l’extrême fin du monde qu’une partie au moins des secrets de ses débuts obscurs pourront être révélés. »

« Ce monde est inépuisable, il n’existe que deux voies pour tenter d’en rendre compte : l’art et la science. »

« La poésie est la voie, sinon la plus aisée, du moins la plus répandue. Il est même superflu de s’évertuer à écrire des poèmes, des romans, des essais : l’amour, qui est la poésie même, suffit à donner un sens à la vie. »

Bonne fin de mois de juillet ! (Sous le soleil)

Un été avec Jean d’Ormesson (5)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jacquesmercier 29854 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte