Magazine Santé

EXCÈS d’ALCOOL : Il suffit d’un cheveu pour le détecter

Publié le 26 juillet 2018 par Santelog @santelog



L'éthylglucuronide (EtG) et le sulfate d'éthyle (ETS) sont 2 métabolites directs de l'éthanol.

Cette équipe de l'Université d'Anvers (Belgique) propose une nouvelle substance présente et détectable dans les cheveux comme biomarqueur efficace de la consommation d'alcool. Un test de détection présenté dans la revue Drug Analysis and Testing, validé selon les directives de l'Agence Européenne de Médecine, basé sur les niveaux de sulfate d'éthyle (ETS), un métabolite de l'éthanol, dans les cheveux. Bref un marqueur capillaire suffisamment précis de la consommation d'alcool.

L'éthylglucuronide (EtG) et le sulfate d'éthyle (ETS) sont 2 métabolites directs de l'éthanol. L'EtG est déjà connu pour s'accumuler dans les cheveux et s'est déjà révélé être un biomarqueur fiable pour la détection de la consommation chronique d'alcool. ETS a été analysé dans le sang et l'urine mais n'a jamais été rapporté dans les cheveux.

EXCÈS d’ALCOOL : Il suffit d’un cheveu pour le détecter

Ces travaux documentent le premier test analytique basé sur la chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse pour la quantification d’ETS dans les cheveux. Les paramètres de préparation des échantillons, de chromatographie et de spectrométrie de masse, tels que l'extraction en phase solide ont été optimisés. Et la méthode a été validée selon les directives de l'Agence Européenne de Médecine. Enfin, le test est appliqué avec succès à 40 échantillons de cheveux provenant de patients traités pour des troubles liés à l'usage de l'alcool. Les données obtenues confirment qu’ETS peut être utilisé comme biomarqueur de la consommation d'alcool.

Ce test de détection de la consommation d'alcool sur les cheveux plus faciles à collecter, à transporter et à stocker que le sang ou l’urine, mérite donc la poursuite de recherches pour le développement d’une nouvelle option diagnostique utilisable en routine clinique.

Source: Drug Analysis and Testing 19 June 2018 DOI: 10.1002/dta.2410 Assessment of ethyl sulphate in hair as a marker for alcohol consumption using liquid chromatography–tandem mass spectrometry

Lire aussi : Nouvelles SUBSTANCES PSYCHOACTIVES : Un cheveu suffit à les détecter

Plus sur Diagnostic Blog

Équipe de rédaction Santélog Juil 26, 2018Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine