Magazine Asie

Le point Gan Shu du méridien de la vessie (18V)

Publié le 26 juillet 2018 par David Brun @DietTuina

Le dix huitième point du méridien de la vessie s'appelle (Gān Shū; 肝俞), il est abrégé par 18V ou V18. Il est un point Shu du dos, aussi appelé points de transport du dos (Bèi Shū Xué; 背輸穴), ces points sont particulièrement efficaces contre les troubles chroniques. 18V correspond au point Shu du dos du foie.

Localisation du dix-huitième point du méridien de la vessie

Le point Gan Shu du méridien de la vessie (18V)

Debout les bras le long du corps, assis le dos bien droit ou couché sur le ventre, l'apophyse épineuse de T7 est approximativement au niveau de l'angle inférieur de la scapula. De là, compter deux apophyses épineuses en dessous pour trouver celle de la neuvième vertèbre dorsale (T9).

Sur le dos, à 1,5 Cun en dehors de la ligne médiane, sous l'apophyse épineuse de la neuvième vertèbre dorsale.

Le point Gan Shu du méridien de la vessie (18V)

Les fonctions attribuées à ce point

Les fonctions traditionnellement attribuées à ce point sont de diffuser le Qi du foie, de réguler et de nourrir le sang du foie, de disperser les stases de sang, de calmer le vent, de clarifier le feu du foie, d'être bénéfique aux yeux et aux tendons.

Indications thérapeutiques du point 18V

Les indications thérapeutiques de ce point, en combinaison avec d'autres points, concernent le traitement :

  • De distension et de douleur de la région costale
  • Des douleurs épigastriques
  • De plénitude et de douleur épigastrique
  • De douleur du bas ventre
  • De crampe abdominale
  • De masse abdominale de type Ji Ju
  • D'accumulation Pi Qi**
  • De plénitude de la poitrine
  • De toux avec douleur pectorale
  • De toux avec plénitude de la région costale avec difficulté à respirer
  • De jaunisse
  • De cholécystite
  • De bouche sèche
  • D'épilepsie
  • De trouble bipolaire
  • De Toux avec rejet de sang
  • De vomissement de sang
  • D'épistaxis
  • De vision trouble
  • De rougeur des yeux
  • De larmoiement excessif
  • De rougeur et de démangeaison du canthus interne
  • D'obstruction visuelle superficielle***
  • De cécité nocturne
  • De vertiges
  • De douleur de la région supra orbitaire
  • De la rigidité du cou et de la colonne vertébrale
  • Des douleurs de la colonne vertébrale
  • Des douleurs lombaires
  • Des douleurs du cou et des épaules
  • D'opisthotonos
  • De crampe
  • De douleur des tendons
  • De tétanie

* On distingue plusieurs sortes de masse en médecine chinoise. Ici, on parle de Ji Ju (Jī Jù; 襀聚) qui est une masse qui se produit dans le foyer médian et qui est étroitement associée avec les troubles digestifs.

** Pi Qi (Pǐ Qì; 痞气) est une des cinq accumulations, elle est en relation avec la rate. Elle est caractérisée par une sensation de grosseur ressentie comme une tasse retournée dans l'épigastre ou dans la région de la poitrine. Cela est accompagné par une distension et une plénitude, et vient à la suite d'une stagnation du Qi habituellement due par un vide du Qi de la rate.
Lorsque le désordre progresse, il y a un affaiblissement musculaire, un manque de force dans les membres et éventuellement la jaunisse.

*** Obstruction visuelle superficielle (Mù Yì; 目翳) correspond à une fine membrane se développant sur le globe oculaire.

18V est le point Shu du dos du foie, là où le Qi du foie émane de l'intérieur du corps vers la surface, il a une forte action pour réguler et tonifier l'organe correspondant.

Les principales fonctions du foie sont de maintenir la libre circulation du Qi, de stocker le sang, de gouverner les tendons, de se manifester dans les ongles et de s'ouvrir aux yeux. Grâce à ses actions, 18V est capable de réguler tous ces différents aspects du fonctionnement du foie.
La fonction consistant à maintenir la libre circulation du Qi dans le corps aide à la circulation normale du Qi dans tous les Zang Fu (organes et entrailles).

Une stagnation du Qi du foie est considérée comme un syndrome pathologique majeur du foie puisqu'il est fréquemment le point de départ des autres déséquilibres de cet organe (par exemple la stagnation du Qi du foie qui se transforme en Feu) et il les accompagne généralement.
La capacité de 18V à favoriser la libre circulation du Qi du foie se reflète de manières variées. Le Qi stagnant dans le foyer supérieur, moyen ou inférieur peut donner lieu à une distension et de la douleur dans la poitrine, la région costale, épigastrique et hypogastrique, et parfois à Shan Qi (Shàn Qì; 疝气). Shan Qi est un terme de médecine chinoise désignant généralement les hernies, dans ce cas avec problème au niveau des organes génitaux externes, et douleur abdominale qui présente un problème de stagnation (miction difficile ou incomplète, constipation).

Le chapitre 6 du Ling Shu indique que la colère fait se rebeller le Qi en montant et en s'accumulant dans la poitrine. Si le Qi du foie ou le Feu du foie envahit le poumon, il y aura de la toux avec douleur à la poitrine, toux avec présence de sang, toux avec plénitude dans la région costale, et incapacité à reprendre son souffle.

Dans l'ouvrage Yi Lin Gai Cuo (医林改错) écrit par Wang Qing Ren (1768-1831) l'auteur explique que:

" le Qi est sans forme, il est ainsi incapable de se solidifier en masses, le développement de masses a besoin du sang pour se former ".

Si la stagnation de Qi entraine une stase de sang, alors il y aura des masses abdominales. Si la stagnation du Qi du foie inhibe la fonction de la vésicule biliaire consistant à produire la bile, il y a aura humidité-chaleur du foie et de la vésicule biliaire entrainant une jaunisse.

Dans le chapitre 8, le Ling Shu dit:

" Le foie stocke le sang, le sang est la résidence du Hun (魂). Lorsque le Qi du foie est en vide il y a de la peur, lorsqu'il est en excès il y a de la colère "

Si la stagnation du Qi est marquée (surpression), et notamment si elle se transforme en Feu, il y aura des manifestations émotionnelles comme de la colère, trouble bipolaire, ou même de l'épilepsie.

La pression croissante d'une stagnation de Qi prolongée peut facilement se transformer en Feu. Selon le Su Wen (素问), au chapitre 39:

" La colère causera une montée du Qi. Si c'est extrême il y a vomissement de sang "

Puisque le sang est stocké dans le foie, la chaleur du Feu du foie ou du Yang du foie peut facilement se transmettre au sang et peut donner une propension au Qi du foie à monter excessivement, causant des mouvements de montée de sang entrainant des symptômes comme rejet de sang par la bouche, épistaxis, crachat sanguinolent et toux avec rejet de sang.

Lorsque le sang du foie ou le Yin du foie sont insuffisants, ils ne seront pas capables de nourrir et d'humidifier les régions du corps dominées par le foie et irriguées par le sang du foie. Principalement les yeux et les tendons.
C'est une propriété spéciale des points Shu du dos des Zang de nourrir et de réguler les organes et leurs correspondances. Dans le chapitre 17, du Ling Shu il est dit:

" Le Qi du foie s'ouvre au yeux. Lorsque le foie est en harmonie, les yeux sont capables de distinguer les cinq couleurs "

Le Su Wen quant à lui mentionne au chapitre 10:

" Le foie reçoit le sang alors il y a la vue "

Une insuffisance du sang ou du Yin du foie peut entrainer des troubles comme une obstruction visuelle superficielle*** (voir plus haut), une cécité nocturne, des larmoiements et des étourdissements.
Si la chaleur venant du Feu du foie ou du Yang du foie monte et perturbe les yeux, il y aura rougeur, démangeaisons et douleur de ces derniers.

Le Xun Jing Kao Xue Bian - 循经考穴编 (Ouvrage sur l'étude des points le long des méridiens) déclare que 18V est indiqué pour:

" Toutes maladies des yeux en relation avec le foie "

Le Su Wen au chapitre 44 indique:

" Le foie gouverne les tendons de tout le corps "

Et au chapitre 10:

" Lorsqu'une personne dort, le sang retourne au foie "

Si le sang ou le Yin du foie n'arrive pas à nourrir les tendons, et donc à maintenir leur souplesse et flexibilité, il y aura des raideurs et des contractions chroniques, des crampes ou des douleurs des tendons.
Ces symptômes peuvent être notamment prononcés lorsque le corps est épuisé et que le sang est moins efficace pour nourrir, ou pendant le sommeil, juste après avoir dormi, ou durant une inactivité, lorsque le sang retourne au foie et qu'il y en a moins de disponible pour circuler dans le corps.
Ces genres de raideur, de contraction, de crampe ou de douleur seront encore plus prononcées lorsqu'il y a simultanément une stagnation du Qi du foie, ou lors de vide de Yin ou de sang induisant un vent interne.

Il est dit en médecine chinoise que la colère fait monter le Qi du foie vers le cou et les épaules. Une stagnation du Qi du foie ou une montée du Yang du foie entraine facilement raideur et douleur au cou et aux épaules.

Si le Feu du foie ou une fièvre élevée consume le Yin du foie et génère du vent interne, cela peut entrainer des symptômes spasmodiques aigus comme opisthotonos, rigidité du cou et de la colonne vertébrale, et tétanie.
Le point 18V est indiqué pour tous ces symptômes.

Par ailleurs, le Lei Jing Tu Yi - 类经图翼 (Supplément illustré du classique des classifications) déclare que 18V est un des cinq points qui " draine la chaleur des cinq Zang ".

Techniques de massage tuina pour le point 18V

Les principales techniques de massage tuina appliquées pour le point Gan Shu (18V) sont :

  • Les pressions maintenues
  • Les rotations (dans ou contre le sens des aiguilles d'une montre)
  • Les percussions appliquées du bout des doigts
  • Les percussions avec un poing souple
  • Les presser/pousser
  • Les pressions lentes et les relâcher vifs
  • Les frottements exécutés avec le bout des doigts, les articulations phalangiennes ou le talon de la main, en cherchant à faire rougir la peau.
Le méridien de la vessie

https://dietetiquetuina.fr/12355/gan-shu-du-meridien-de-la-vessie-18v/https://dietetiquetuina.fr/wp-content/uploads/ganshu.jpg https://dietetiquetuina.fr/wp-content/uploads/ganshu-150x150.jpg Points du méridien de la vessie Méridien de la vessie Le dix huitième point du méridien de la vessie s'appelle (Gān Shū; 肝俞), il est abrégé par 18V ou V18. Il est un point Shu du dos, aussi appelé points de transport du dos (Bèi Shū Xué; 背輸穴), ces points sont particulièrement efficaces contre les troubles chroniques. 18V correspond... David Brun David Brun david@dietetiquetuina.fr Administrator Diététique chinoise et tuinapoint méridien vessie (18V)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


David Brun 18259 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines