Magazine Bd

Young Monsters In Love #1DC universe 80-page giant et Swamp Thing Winter Special #1 DC Universe 80-page giant

Par Hectorvadair @hectorvadair
Young Monsters In Love #1DC universe 80-page giant et Swamp Thing Winter Special #1 DC Universe  80-page giantDeux titres achetés entre autre parce que Kelley Jones est au dessin sur chacun d'eux et parce que le personnage et la thématique me sont chers.
"Young Monsters in love" est un collectif daté 26 janvier 2018. Il rassemble 10 récits mettant en scène des monstres connus autour du thème de l'amour. Kelley Jones dessine le premier : "Nocturial Animal" avec un épisode de Man Bat écrit par Kyle Higgins. 8 pages décrivant la volonté de Kirk, l'ater ego du monstre chauve souris à  sortir de sa malédiction, pour garder son amour avec Francine. "Pieces of Me", écrit par Tim Seeley et dessiné par Giuseppe Camuncully nous fait partager l'amour à sens unique du monstre de Frankenstein, agent du Shade, (Super Human Advanced Défense Exécutive) qui en pince pour sa coéquipière The Bride. 6 pages d'emotions pures. "Buried on Sunday" écrit par  Mairghread Scott et dessiné par Bryan Hitch se déroule à Metropolis dans l'univers Rebirth où un jeune Superboy désobéi à son père et le suit au cimetière où Solomon Grundy, géant de son état semble vouloir faire du grabuge. Il faudra la sagesse de Superman et le simple pouvoir d'un bouquet de fleurs pour désamorcer une situation tendue. Beau tout simplement. "Raven : The Dead Can Dance" est un des récits qui m'a le plus marqué et plu. Parce que je connais mal le personnage et parce que cette histoire de fantôme souhaitant vivre son dernier bal de promo est plutôt bien vu et émouvant. Collin Kelly et Jackson Lansing sont au scénario alors que Javier Fernandez assure très agréablement  le dessin de ce petit conte fantastique réussi.

Young Monsters In Love #1DC universe 80-page giant et Swamp Thing Winter Special #1 DC Universe  80-page giant

Raven et son fantôme...

 "Deadman : Be My Valentine" de Paul Dini et Guillem March nous plonge dans l'ambiance enneigée d'une bourgade americaine alors que le héros pâle au costume rouge sauve in extremis la vie d'Aidan, jeune collégien subissant les brimades de ses pairs. Mais parfois les agresseurs ont aussi besoin d'aide... Mark Russell et Frazer Irving proposent "Swamp Thing : Heart Shaped Box", un souvenir d'Alec Olland au sujet de son amour Terri Farms, alors qu'il demande à son ami Guillaume de lui procurer des cartes de la Saint Valentin. Cette "boite" est un endroit fermé, auquel il accède si peu souvent.. Classique mais beau. "Monsieur Mallah et the Brain in : Visibility" présenté par Steve Orlando et Nick Klein définit la relation particulière qui unit ces deux entités biologiques intelligentes. Je n'avais pas l'habitude de leurs histoires et j'avoue qu'en dehors d'un univers me rappelant "Elephantmen", j'ai particulièrement apprécié la poésie de ce récit et le dessin de Nick Klein.
"I, Vampire... in The Turning of Déborah Cancer" avec son dessin à la Cafu (Rai), propose une histoire assez classique de vampires amoureux, mais qui fonctionne. "The Demon in...To Hell and Gone" par Phil Hester et Nirko Colak, conte l'amour de la créature de Jack Kirby : le Démon, dont la passion avec feu Rosa va l'aider à vaincre les enfers. Le dessin très similaire à celui de Dave Rubin rend très agréable ce mini récit.
Enfin : "Dear Velcoro", par James Robinson et John McRea semble, en dernière position, un peu "boucher" les dernières pages. Pas de grandes émotions en effet dans cet échange de bons sentiments entre deux coéquipiers de cette brigade de monstres travaillant pour l'armée américaine : Le vampire Velcoro et le loup garou. Agréable, mais vous l'aurez compris :  c'est surtout le reste du collectif qui justifie pleinement les 9$99 demandés. Great.
Young Monsters In Love #1DC universe 80-page giant et Swamp Thing Winter Special #1 DC Universe  80-page giant
"Swamp Thing Winter Special" #1 (daté19 janvier 2018)
Kelley Jones travaillait à une histoire de Swamp Thing avec Len Wein, un de ses deux créateurs, lors du décès de ce dernier le 10 septembre 2017. Jones, grand amateur de la série, aussi reconnu comme le digne continuateur graphique de Berni Wrightson, lui disparu un peu plus tôt, en mars de la même année.
C'est donc un Swamp Thing vraiment spécial et indispensable à tout amateur de la série que nous tenons là, proposant non seulement ce récit, laissé tel quel, c'est à dire sans les dialogues de Wein, (reproduits tout de même sous forme d'indications à la suite des planches de Jones), mais surtout une très belle histoire hommage, écrite, en introduction, par Tom King et magnifiquement dessinée par le grand Jason Fabok.(mention spéciale à Brad Anderson pour la colorisation de toute beauté). Dans ce récit "The Talk of the Saints",  Swamp Thing a recueilli un enfant et le protège du froid et du "Snow monster" , alors que tous deux progressent difficilement dans le blizzard. Mais au fur et à mesure qu'ils avancent, vers un havre qui ne vient pas, la créature devine que ce garçon sans défense puise en fait dans ses propres réserves et n'est pas celui qu'il prétend être. 40 pages parmi les plus réussies de la série moderne.
En complément, l'histoire "inachevée" donc de Len Wein, à la fois nouveau départ et continuation de sa mini série "Swamp Thing the Dead Don't Sleep" 21 pages illustrées dans le style si reconnaissable de Kelley Jones, mais dont l'isolement involontaire dans un tout qui l'aurait sans doute rendu plus cohérent et compréhensible le laisse telle une feuille morte emportée par le vent. Et ce n'est pas Batman, présent dans les arbres du bayou, où se termine cette petite histoire mettant en scène Cedric Gold, son bébé (possédant des pouvoirs), Matt Cable, Solomon Grundy, kidnappeur d'enfant  et deux brigands pourchassés par nos deux héros, qui apportera davantage d'explication. Les textes bonus préciseront cependant les intentions.
Young Monsters In Love #1DC universe 80-page giant et Swamp Thing Winter Special #1 DC Universe  80-page giant
En toute fin : deux pages hommages aux deux créateurs du monstre des marais, et la reproduction en trois panels (crayonné, encrage et colorisation) d'une commission commandée par Dan Didio, co éditeur chez DC, précédemment publiée dans l'une des dernières histoire de Len Wein : "Kamandi Challenge #12".  Crayonné de Luis Garcia Lopez, encrage  de Jim Prado, couleurs de Mark Chiarello. Top !
Young Monsters In Love #1DC universe 80-page giant et Swamp Thing Winter Special #1 DC Universe  80-page giant

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hectorvadair 1484 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines