Magazine

Sponsoring automobile dans l'industrie du ski

Publié le 29 juillet 2018 par Go11
Hier, nous avions évoqué le fait que Toyota venait de remplacer Audi en qualité de voiture officielle de l'équipe de ski des États-Unis.
Aujourd'hui, nous allons essayer de comprendre si cette forme de sponsoring est toujours une solution viable pour le budget promotionnel des constructeurs automobiles.
Il est vrai que la majorité des skieurs sont affluents et capables de s'offrir des voitures de haut de gamme, mais est-ce que le fait d'être la voiture officielle de l'équipe nationale, d'une station de ski spécifique ou de l'association des pisteurs secouristes, a une influence persuasive sur les consommateurs ?
Sponsoring automobile dans l'industrie du skiProbablement pas autant aujourd'hui que lorsque Saab avait décidé d'équiper la police d'Aspen, au Colorado, en 1974. A cette époque, la plupart des voitures offertes sur le marché américain étaient à propulsion arrière et la traction avant Saab se distinguait parmi les autres berlines par sa meilleure performance sur neige.
Les faits restent que la police d'Aspen hésitait alors entre la Saab et le Ford Bronco, un 4x4 assez rudimentaire, et qu'au bout du compte Saab avait fait une offre difficile à refuser auprès de la police d'Aspen, car la marque suédoise voulait utiliser les forces de l'ordre d'Aspen dans sa publicité.
Aujourd'hui, tout le monde d'Audi à Volvo offre un 4x4 et les automobilistes pensent que tous se valent largement sur la neige. En Utah, Subaru est la voiture officielle de Snowbird, GMC à Park City comme dans toutes les stations de Vail Resorts et Acura à Sundance.
Plus près de chez nous, Deer Valley Resort a établit depuis plusieurs années un partenariat avec Cadillac, une marque considérée comme « vieillotte », surtout dans une station de ski où la plupart des hivernants conduisent des BMW, des Mercedes ou des Tesla, autant de produits prestigieux qui « larguent » le châssis 4x4, un peu dépassé, de General Motors ...
Ce genre de sponsoring aide-t-il les marques ? J'en doute sérieusement car l'impact est maintenant complètement nivelé. En 2016, le budget sponsoring de Toyota était 7 fois celui du groupe VW, donc cela pourrait bien être la raison toute simple pour laquelle le constructeur japonais a pu supplanter Audi en décidant de soutenir l'équipe de ski américaine !
Sponsoring automobile dans l'industrie du ski

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Go11 136 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte