Magazine Culture

Critiques Séries : Orange is the New Black. Saison 6. Episode 1.

Publié le 30 juillet 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

Orange is the New Black // Saison 6. Episode 1. Who Knows Better than I.


Après un bref récapitulatif de la saison précédente (qui m’a rappelé à quel point Orange is the New Black peut être aussi brillante que mauvaise), nous voici plongés dans un épisode aussi étrange que beaucoup de choses dans cette série. Le changement c’est maintenant mais le changement n’est pas totalement réussi non plus car le seul truc que Orange is the New Black fait cette année c’est changer de prison. Rien d’autre n’a véritablement changé. Je pense que Netflix a trop joué sur le changement de lieu car ce n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant dans ce premier épisode. Depuis que Poussey est morte dans la série, quelque chose a changé dans la philosophie de la série qui était de faire de Litchfield une sorte d’enfer avec tout ce qu’il est possible et imaginable d’exploiter dans le genre. Alors que Orange is the New Black est l’une des séries les plus chères de l’histoire (avec des épisodes à près de 4 millions de dollars), la série tente de faire de son mieux pour nous plonger dans les nouvelles aventures de nos prisonnières. La série tente de modifier l’environnement des personnages petit à petit afin de nous le faire ressentir étrangement bien. L’idée de se concentrer sur Suzanne afin de raconter l’histoire de cet épisode, avec les scènes fantaisistes imaginaires que l’épisode nous offre est une occasion de nous replonger dans la série de façon douce, sans en faire des tonnes.

Quand Suzanne imagine des émissions télévisées avec ses anciennes copines de cellule, je dois avouer que l’on nage à la fois en plein délire mais un délire qui colle à l’image que donne Jenji Kohan de sa série. Le but est en tout cas de montrer que nous avons laissé ces personnages dans un état pas toujours très sympathique à la fin de la saison précédente mais aussi que Suzanne va très mal en ce moment. Quand la série revient alors à la réalité, on se rend compte que rien ne va plus : Freida a fait une tentative de suicide, Daya tente de se remettre difficilement de ce qu’elle a subit, et personne n’a aucune idée de ce qui attend ces personnages. Mine de rien, je trouve intéressant de nous laisser avec autant d’incertitude quant au destin de chacune des femmes de la série ici. Mais la réaction de Suzanne, plus extrême que les autres, vient alors nous donner plus ou moins un aperçu intéressant qui change de ce que l’on aurait probablement pu attendre au départ. Cet épisode me rappelle un peu le début de la saison 2 qui reprenait également après un clifangher. Mais finalement, Orange is the New Black a beaucoup changé au fil des années ce qui ne veut pas dire pour autant que tout est raté. Au contraire, j’ai pris un malin plaisir à suivre cet épisode aussi étrange que fascinant.

Note : 8/10. En bref, une piste intéressante pour la suite de la série.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte