Magazine France

Ma nouvelle chaudière

Publié le 31 juillet 2018 par Gauchiste

Les lecteurs assidus que vous êtes n'ont pas manqué de remarquer ma faible consommation de gaz, j'en ai parlé dans cet autre billet. En éteignant simplement la veilleuse de ce vieux coucou installé dans les années 80, j'ai réussi à diviser ma consommation de gaz par 3. Absolument énorme quand on sait le nombre de chaudières qui fonctionnent encore avec une veilleuse, et surtout, quand on sait que personne ne s'en soucie. Je m'y étais fait, je prenais l'habitude d'allumer la chaudière avant la douche, faire la vaisselle ensuite, bref, c'est pas tellement plus long.

Il y a de ça 1 an, lors du contrôle de cette chaudière, l'employé me dit que les pièces deviennent rares, voire introuvables, si bien qu'ils gardent des pièces d'occasion lorsqu'ils récupèrent ces vieux modèles. Il serait sans doute bien de changer de chaudière pour éviter que je me retrouve en carafe en cas de panne. Elle venait pourtant d'être refaite à neuf. Toutes les pièces ont été changées voilà 10 ans à mon arrivée, d'autres ont à nouveau été remplacées.

Qu'on la change, moi, je m'en foutais un peu, c'est mon proprio qui paie. Le type de l'entretien m'explique qu'une chaudière neuve consommera forcément moins que celle que j'avais. Les normes ont changé, les modèles ont évolué, elle sera forcément mieux pour l'environnement, le CO2, les ours polaires et tout. Deux mois plus tard, je me retrouve donc avec cette chaudière. La même marque que l'ancienne, un rien plus grosse, plus propre, avec un affichage numérique et des boutons à la place des manettes habituelles.

Ma première surprise a été de découvrir qu'elle n'a plus de veilleuse, mais qu'elle passe son temps à maintenir au chaud un petit espace dans le but que l'eau arrive plus vite chaude au robinet. N'ayant pas besoin de ça, j'éteins la chaudière en permanence, comme avec l'autre. C'est ça d'économisé, et puis ça évite qu'elle fasse du bruit.

Voilà 1 an qu'elle est installée. À l'usage, elle est plus facile à allumer que l'autre, je peux régler la température de l'eau chaude, aussi bien pour le chauffage que pour le sanitaire. Lorsque je ne prends pas assez d'eau chaude (ou réglée au minimum), j'ai tendance à avoir des douches écossaises. C'est que ce modèle est prévu pour un bon débit. Jusque là, je ne peux pas vraiment dire que je saute de joie.

Mais surtout, avec cette nouvelle chaudière, ma consommation de gaz a doublé...

Merci qui ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gauchiste 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines