Magazine Société

Canicule

Publié le 31 juillet 2018 par Christophefaurie
Terrorisme de la canicule. Depuis le coup de chaud de 2003, dont les hommes politiques n'avaient pas fait une affaire d'Etat, le gouvernement est branché sur le thermomètre.
Il est vrai qu'il faisait chaud la semaine dernière. Il ne faisait pas bon marcher de rendez-vous en rendez-vous, et emprunter les trains de banlieue de la SNCF mal climatisés. Ce qui est mon ordinaire.
La canicule est un mal des villes disait un architecte à France Culture. La ville est un bétonnage de la nature. Et le béton emmagasine la chaleur. C'est ce qui m'a fait fuir Paris. Elle a une caractéristique très française, ai-je lu dans un blog américain. Les immeubles y sont bas, mais, en contrepartie, il faut bien loger ses habitants, il n'y a pas d'espace vert. L'air y devient vite irrespirable. Voilà pourquoi j'endure la SNCF.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine