Magazine Auto/moto

Essai VW Arteon: figure de style

Publié le 05 août 2018 par Jcetter

La ligne de l'Arteon ne peut pas laisser indifférent.

L'Arteon a tout d'abord été dévoilée sous la forme du Sport Coupé Concept GTE au salon de Genève 2015 avant de revenir sous sa forme définitive et largement préservée pour l'édition 2017. En matière de design, VW rend une belle copie. Le style est magistral, les dimensions et proportions presque statutaires, les lignes pures, l'avant agressif. Une berline-coupé est un choix où les considérations esthétiques prennent le dessus sur les aspects purement pratiques, et l'Arteon amène à VW une alternative aguicheuse à la Passat.

Essai VW Arteon: figure de style

Elle partage avec celle-ci la même plateforme à moteur transversal MQB (donc sans rapport avec une A5 Sportback par exemple), mais dans une exécution à empattement allongé (2837 mm contre 2791 mm). L'Arteon est nettement plus longue (4862 mm), ce qui la cantonne presque dans le segment E, et ces dimensions bénéficient à l'habitabilité.

Essai VW Arteon: figure de style

Les places arrière offrent un espace très généreux aux genoux, une tradition sur les "Passat" qui est dûment honorée. L'Arteon n'est pas commercialisée telle quelle sur le marché chinois, VW y vend des berlines dédiées au plus grand marché automobile de la planète, donc les raisons de cette générosité ne sont pas à aller chercher dans l'Empire du Milieu. On ne peut toutefois que se féliciter d'un package qui bénéficie aux passagers, à la différence de nombre de berlines frôlant les 5 mètres. Le coffre est limité en hauteur mais offre une bonne capacité et le hayon rend l'accès pratique.

Essai VW Arteon: figure de style

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jcetter 22320 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine