Magazine Culture

Critique Ciné : L'espion qui m'a larguée (2018)

Publié le 07 août 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

L’espion qui m’a larguée // De Susanna Fogel. Avec Mill Kunis, Kate McKinnon et Justin Theroux.


Annoncé par la réalisatrice et scénariste comme un mélange entre Mes meilleures amies et James Bond, L’espion qui m’a larguée est la petite comédie d’espionnage féminine et estivale qui va bien à tout le monde. Il n’y a rien d’exceptionnel dans ce film qui repose énormément sur le talent comique de Kate McKinnon mais les évènements s’enchaînent et le plaisir reste entier jusqu’au bout. Je ne m’attendais pas à un film exceptionnel, mais je dois avouer que j’ai passé un bon moment avec tous ces personnages et leurs petites folies amusantes ici et là. En choisissant de mettre en scène deux femmes dans le registre de l’espionnage, L’espion qui m’a larguée pourrait faire penser à Spy, la comédie d’espionnage d’il y a quelques années et qui mettait en scène Melissa McCarthy dans le rôle titre d’une espionne en herbe. La créatrice de Chasing Life (2014-2015) propose donc ici une succession de gags qui sont globalement tous réussis au milieu d’une histoire qui n’a rien d’innovant dans le genre. Mais L’espion qui m’a larguée a au moins le mérite de proposer quelque chose de sympathique, sans en faire des tonnes, qui saura ravir un public estival à la recherche de rires faciles et de bonne humeur sans se prendre la tête. Car c’est clairement ce qui se passe avec ce film.

Audrey et Morgan, deux trentenaires vivant à Los Angeles, se retrouvent embarquées malgré elles dans une conspiration internationale lorsque l'ex-petit ami d'Audrey débarque à son appartement poursuivie par une équipe d'assassins. Les deux jeunes femmes sont contraintes d’échapper à leurs poursuivants à travers toute l’Europe, tout en tentant de sauver le monde avec l’aide d’un agent au charme « so british ».

Le duo Mila Kunis / Kate McKinnon aurait pu être raté mais il n’en est rien. Les deux femmes sont dans des registres complètement différents et parviennent donc à devenir complémentaire. Certaines scènes sont surréalistes mais parviennent à rester efficaces pour bien des raisons. Kate McKinnon, que l’on a pu découvrir dans le Saturday Night Live dans lequel elle a excellé, est aussi connu du cinéma pour avoir incarné divers personnages variés mais toujours drôles dans des films comme #PireSoirée l’été dernier avec Scarlett Johansson ou Joyeux Bordel il y a deux ans. Malgré le fait que le film ne soit pas un succès énorme non plus, il saura être un petit plaisir coupable d’été dans une période où au cinéma il n’y a pas grand chose de très folichon. Grâce à tout un tas de bonnes trouvailles humoristiques entourant le personnage de Morgan (Freeman) - et c’est là aussi un sujet comique à elle toute seule -, L’espion qui m’a larguée s’avère être la comédie américaine de l’été sans trop de difficultés. Pas besoin d’en faire des tonnes sur ce film, si vous aimez les comédies d’espionnage, je pense que celle-ci saura vous offrir tout ce que vous pouvez attendre du genre.

Note : 6/10. En bref, une comédie d’espionnage féminine sympathique et drôle. A voir…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte