Magazine Culture

SANTÉ : Fraude au menu !

Publié le 09 août 2018 par Pege @pg120
 Salut à tous,
Du site `L`actualité : De la sauce tomate «authentiquement italienne» qui vient de Chine. Du thon qui n’est pas du thon. Des produits périmés remballés et remis en épicerie. Des légumes qui deviennent bios une fois passée la frontière. Des crevettes apprêtées par des esclaves et transbordées illégalement en haute mer. Après avoir lu cette enquête exclusive sur la fraude alimentaire, vous ne verrez plus votre assiette de la même façon.  
SANTÉ : Fraude au menu !
    ¨ Avouez que vous vous êtes déjà posé la question devant le rayon des huiles d’olive : telle marque est-elle vraiment « extra vierge  » ? Et les tomates en solde cette semaine sont-elles vraiment
 « bios » .  Ça se peut qu’elles ne le soient pas vraiment. La fraude alimentaire existe. Et elle est bien plus répandue que ce que vous pourriez penser. Plus complexe aussi.
   Les médias ont relayé de nombreuses histoires d’horreur dans les dernières années. Les témoignages d’employés d’épicerie sommés par leurs patrons de changer des dates de péremption sur la viande et de modifier la garniture de vieux gâteaux, révélés en 2015 par l’émission Marketplace, de la CBC, ne sont pas les pires. Deux grands scandales, en 2008 et 2013, ont mis au jour des arnaques sur le lait et la viande aux ramifications internationales. Dès lors, Interpol a mis les bouchées doubles pour traquer les escrocs. La police a relevé des fraudes à donner la nausée. Et découvert que le crime organisé a un sacré appétit pour le trafic de la bouffe.
  
LE CRIME ORGANISÉ DANS VOTRE ASSIETTE !

   Faux produits bios, huiles d’olive mélangées, sucre ajouté dans du miel dilué, épices ou poissons vendus sous de faux noms, étiquettes mensongères sur l’origine des produits… voilà les principales arnaques qui guettent les Canadiens. Oh ! on court moins de risques de tomber malades que les consommateurs qui vivent dans les pays en développement, où des règlements défaillants, la corruption et la pauvreté facilitent la fraude. Mais on se fait avoir !
   Personne ne sait précisément à quel point la fraude alimentaire est répandue. Jusqu’à 10 % des aliments pourraient être touchés dans le monde, selon la Grocery Manufacturers Association, l’association américaine des producteurs de produits d’épicerie.
   « Chose certaine, les trafics prennent de l’ampleur », dit Françoise Dorcier, qui pilote depuis 2011 le dossier de la fraude alimentaire à Interpol, l’Organisation internationale de la police criminelle.
  
Une opération qui donne la nausée
À leur sixième opération mondiale de traque contre les fraudeurs alimentaires, les enquêteurs d’Interpol ont saisi en France des milliers de faux cubes de bouillon de viande portant le logo d’une marque célèbre dans un entrepôt de la région parisienne. En Norvège et en Italie, ils ont trouvé d’importants stocks de bouteilles d’eau de source contrefaites. Les inspecteurs ont découvert au Portugal 300 000 boîtes de conserve dans lesquelles des sardines et de la sauce tomate périmées avaient été réemballées. En Italie, 30 tonnes de fruits de mer congelés, arrosés d’acide citrique, de peroxyde et de phosphates pour les déguiser en produits frais. Au Soudan, 8 tonnes de sucre, volé dans un pays voisin, mélangé avec des fertilisants et portant les étiquettes de la marque nationale. À vomir¨...   ( Voir l`article au complet )
https://lactualite.com/societe/2018/06/07/fraude-au-menu/ 
Pégé  
   
Windows 7 / Windows XP Pro / Windows 10 / Ubuntu 14.04 LTS / Linux Mint 17 MacOS X iBook, version 10.4.11 ¨Tiger¨.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pege 110 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte