Magazine Photos

Et si on se trompait pour une changer ?

Par Nounours78
Et si on se trompait pour une changer ?

Je suis devenu accro au Podcast, je vais surtout essayé de me limiter pour pas trop vous spammer dans les prochains mois, aujourd'hui nous allons parler de l'autorisation de se tromper pour changer.

Salut les créatifs et bienvenue dans ce nouveau podcast sur photo passion, je suis hyper content de vous retrouver ici.

Alors aujourd'hui un sujet particulier, un sujet qui va vous inciter à arrêter de vous prendre la tête sur la technique. En fait, en gros, le titre du podcast c'est " et si on se trompait pour changer ? ". Encore une fois j'ai pas écrit un script tout fait sur ce mode de communication qu'est le podcast, j'ai plutôt écrit des gros pavés pardon. Et je voudrais vous passer un mot d'ordre aujourd'hui, et ça je le vois de plus en plus et je vois beaucoup beaucoup de photographes se faire lyncher en place publique, mais ça je l'ai déjà dit...

Mais je vois surtout beaucoup beaucoup de jeunes photographes, de débutants photographie, se concentrer plus sur la technique que sur l'émotion. Et je crois qu'il faut pas oublier qu'une bonne photo c'est pas une photo où la technique est parfaite, loin de là.

1) c'est une photo qui exprime quelque chose et 2) c'est une photo qui plait aux gens.

Et je me rends compte qu'à des moments, des photos que moi personnellement je n'aurais jamais faites, mais j'ai fait pour mes clients, et bah c'est celles qu'ils préfèrent. Et je crois qu'il faut aussi accepter que la technique veut pas dire que la photo sera bonne.

Elle veut juste dire que vous allez potentiellement réussir une bonne photo. Mais on peut très bien réussir une photo à, bon alors maintenant il faut que je prenne des ISO un peu élevés, mais, avec 120 000 ISO avec plein de bruit, parce que votre client il vous aura demandé du grain.

On peut très bien réussir une photo en studio parce qu'on n'a pas respecté les règles d'éclairages. Et ça c'est un peu le problème de ce qu'on trouve en France, et les institutions sont pas là pour nous aider : c'est qu'on est obligé de respecter des règles pour que la photo soit bonne.

Et je l'ai beaucoup vu en ce moment et parce qu'on a assisté à une conférence un peu particulière pour nous, qui ne nous a pas du tout plus, je ne donnerai pas le nom pour le coup cette fois, où en fait les photos étaient sélectionnées en aucun cas sur l'émotion qu'elle transmet, ou sur la qualité de la photographie.

On était juste là sur le respect de la partie technique, c'est-à-dire qu'il fallait qu'il y ait le beau triangle de Rembrandt, il fallait qu'il y ait les ratios de lumière, mais le modèle finalement avait très peu d'émotions, le sujet exprimait très peu d'émotions. Et on se retrouve avec une photo très très bonne d'un point de vue technique : réglage nickel, création nickel, mais pas d'émotions.

Et d'autant plus que lors de ce concours il y a des photos qui ont remporté des sacrés prix et qui n'étaient pas des photos. Je veux pas critiquer la création graphique sur Photoshop où on va rajouter des fonds, des choses qui volent et tout...

Juste, j'estime qu'une photo où on a passé plus de temps sur Photoshop à la travailler, n'est pas une photo qui a réussi.

D'autant plus qu'une photo qui ne peut pas exister, c'est-à-dire que j'ai rarement vu... Alors faut que je fasse attention parce que la photo est quand même assez identifiable. J'ai rarement vu une femme voilée avec en robe des corbeaux.

J'ai rarement vu ça, et ça pour moi une photo qui remporte un prix avec ce type de rendu, c'est-à-dire une photo qui ne peut pas exister, eh bien je vois pas pourquoi elle participe à concours photo.

Et c'est vrai que je suis un peu fatigué en ce moment de voir beaucoup beaucoup de gens, jeunes photographes, qui nous posent des questions sur photo passion ou ailleurs, dans les groupes de discussions, se faire lyncher parce qu'ils ont pas respectés la partie technique.

Alors je sais que c'est un peu un fonds de commerce facile parce que moi j'aime bien pousser un peu mes coups de gueule là-dessus. Mais il y a pas de raisons que je commence sur le podcast de photos passion, c'est tout simplement la [ chape] de la partie technique est faite de la photo.

Sortez de chez vous, même en plein soleil, même en plein cagnard, et allez faire des photos. Et on peut trouver des situations assez sympas, d'accord, la photographie de rue le met bien ça en avant, mais on n'est pas obligé d'avoir une 100 % la technique pour une bonne photo.

Nous en studios on passe beaucoup beaucoup de temps à travailler sur l'humain : la partie technique évidemment on la maîtrise, mais finalement c'est très simple maintenant pour nous, notre studio on le connaît, on sait comment la lumière rebondir sur les murs, et la partie technique finalement on s'en moque maintenant.

C'est presque automatique, sauf quand on veut créer. Et par contre ce qui est compliqué à avoir, ce qui est vraiment compliqué à avoir en photographie de portrait c'est la partie émotion. Et la partie émotion y a plein de techniques pour la créer, pour la déclencher, ça on en parlera sûrement plus tard, soit sur le podcast soit directement sur photo passion.

Mais lâchez la partie technique, sérieusement. Sortez faire des photos, si vous écoutez ce podcast pour la première fois vous me connaissez pas : moi c'est Guillaume Manceron et je m'occupe de photos passion depuis presque 10 ans, mais lâchez la technique.

Arrêtez de regarder des vidéos sur YouTube qui vous expliquent comment régler la balance des blancs, qui vous expliquent comment régler le trio vitesse, ouverture ISO. De toute façon, si la photo est pas bonne vous allez le voir.

Si elle est trop sombre eh bien vous compensez. Si elle est trop claire eh bien vous compensez. S'il y a trop de bruit, vous compensez. On fonctionne très bien avec la technique d'essai/erreur.

Je veux pas dire et je veux pas rentrer dans cet adage qui dit " on réussit de ses échecs " : on peut aussi s'affranchir de ses échecs pour réussir, mais on peut très bien fonctionner sous forme d'essai/erreur.

Le numérique nous le permet, alors là j'ai les photographes d'argentique qui vont bondir sur leur chaise, mais c'est pas bien grave.

Ce qui compte c'est tout simplement de faire des photos et des photos qui vous plaisent. Donc petit défi de la semaine : vous sortez votre boîtier de son sac, même s'il est pas sorti depuis une plombe, vous le sortez de votre sac et vous faites des photos.

Je me ferai un plaisir soit de pouvoir les commenter si vous en faites, soit vous avez la possibilité de les partager directement sous l'audio de la page photo passion sur Facebook, ou sur le compte Instagram.

Mais sérieusement, lâchez la technique, arrêtez de regarder des vidéos et développez votre créativité et développez tout simplement votre talent photographique.

Moi c'était Guillaume, je vous dis à très très bientôt sur un prochain podcast sur photo passion. Vraiment ce format je l'adore, Céline un peu moins parce qu'à chaque fois quand je refais des prises, je redis plusieurs fois la même chose dans le micro, mais j'adore vraiment ce format. Et je vous invite à vous abonner si ça vous plaît, à me faire vos remarques, vos critiques, vos commentaires, bref. Dites-moi ce que vous en pensez, photo passion il existe grâce à vous, il évolue grâce à vous, et ça fait 10 ans que c'est comme ça. Je vous dis à très bientôt merci merci. Aller, à ciao pour un prochain podcast sur photo passion.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nounours78 18374 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine