Magazine

Comment les entrepirses innovent pour retenir leurs employés (Cas pratique en Tunisie et au USA)

Publié le 02 juin 2008 par Startuptunisie
Un des grands problèmes auquel l'entreprise fait face est la rotation des employés, car malgré que tous peut vous dire votre patron, comme quoi vous trainez, vous ne travaillez pas comme il le veut....ect. Une fois dépassé une certaine période avec lui et acquis de l'expérience, votre départ lui coutera chère.
Alors les dirigent innovent pour retenir les employés, voici 2 cas d'innovations, l'un en Tunisie, l'autre au USA.
En Tunisie, l'engagement sans démission.

Lu cette semaine dans webmanagercenter , 2 patrons de 2 banques de la place, exaspérés par l'hémorragie de cadres au profit d’une troisième, Attijari bank en l’occurrence, ont signer à leurs employés soupçonnés d’avoir des envies «démissionnaires », un engagement en bonne et due forme à ne pas…démissionner, les employeurs ont même porté l’affaire devant la Banque Centrale.. On se croirait bien dans un pays communiste où il existe encore le paradis du travail à vie, et bien non on est bien dans un pays qui s'est engagé depuis fort longtemps sur la voie de la relance économique et de la libéralisation des marchés.


Au USA, la prime de départ pour les nouveaux employés!
Ceci n'est pas de la fiction, mais Zappos (Prévision du CA pour 2008= $1Mds) une entreprise américaine de vente de chaussures sur Internet offre une prime de départ pour ses nouveaux employés. Si vous êtes employé par Zappos, vous allez d’abord passer près d’un mois en “formation”, et vous allez en particulier passer dans tous les services de la société pour voir comment elle s’articule, comment elle fonctionne. Vous êtes évidement payés comme pour un mois normal; cependant, à la fin du mois, on vous propose de quitter Zappos avec une prime de $1000!. On pourrait se demander quel mouche a piqués les dirigeants pour proposer un tel intéressement?
1er Objectif : Zappos pense que si vous êtes prêt à accepter le chèque, c’est que votre “commitment” -votre motivation et votre attachement au job- est trop faible pour vous garder. Cela se défend. Cela dit, en regardant d’un peu plus près, on se rend compte qu’il y a derrière cela une technique de “manipulation
2 éme objectif: Si vous refusez le chèque, c’est sans doute parce que vous espérer y gagner plus en restant, et c’est ce qui fait que vous aurez encore plus tendance à rester chez Zappos à l’avenir
Conclusion:
La comparaison est frappante, les styles complètement différents, d'un côté un dirigeant qui ne trouve mieux que de retenir ses employés par la force, manque d'imagination, de créativité, simplement de pratiques d'un autre âge.
De l'autre côté, une entreprise innovante avec des managers qui savent manier leurs ressources humaines, connaissent leurs points faibles, leur laisse le choix afin de s'assurer qu'ils sont convaincu de ce qu'il font et non parce qu'ils ont peur d'aller en prison.
Les effets sur le travail sont significatives, frustration contre dévotion, management -0 contre Mangement Web2.0.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Startuptunisie 167 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte