Magazine Santé

GÉNÉTIQUE et MODE de VIE : 2 jumeaux, l’un devient athlète, l’autre chauffeur routier

Publié le 18 août 2018 par Santelog @santelog



La condition physique du jumeau athlétique (notamment telle que mesurée par le test VO2 max) est similaire à celle d'un homme de 30 ans

Intéressante comparaison des résultats de santé de 2 jumeaux aux modes de vie très différents, menée par cette équipe de la San Francisco State University. Certes, il ne s’agit que d’une analyse de cas et on ne saurait en généraliser ses conclusions. Cependant, les résultats de cette analyse, présentés dans l’European Journal of Applied Physiology confirment tout de même à quel point les gènes ne sont qu’un déterminant mineur de la condition physique et à quel point l’exercice peut faire une différence considérable. Car à 60 ans, le jumeau athlétique présente la condition physique d’un homme de 30 ans.

Nature ou Nurture ? Quand il s'agit d'être en forme, quel est le facteur le plus important, les gènes ou le mode de vie ? Les chercheurs de l'Université d'État de San Francisco ont supprimé la partie « nature » de l'équation en suivant une paire de jumeaux identiques (monozygotes) de 52 ans qui avaient suivi des modèles de conditionnement physique radicalement différents sur 3 décennies : l'un des jumeaux est devenu chauffeur de camion et l’autre s’est mis à courir, explique l’auteur principal, Jimmy Bagley, professeur adjoint de kinésiologie. Le coureur est devenu triathlète et entraîneur tandis que l'autre jumeau est resté sédentaire au cours des 30 dernières années. L'étude confirme, sans surprise, l’importance majeure de l'exercice sur la santé au fil du temps.

Si les jumeaux identiques partagent plus de 99% des mêmes gènes, leurs différences en termes de résultats de santé tiennent à des facteurs environnementaux et illustrent leur influence. Pour apprécier les effets de l'exercice, l’équipe a évalué, chez les 2 jumeaux, le physique, les profils sanguins, la santé cardiovasculaire et pulmonaire, la taille du muscle squelettique, la force et la puissance, ainsi que plusieurs marqueurs moléculaires.

  • Le premier résultat n’est pas surprenant : le jumeau athlétique montre une bien meilleure santé générale :
    • une graisse corporelle plus réduite,
    • une fréquence cardiaque et une tension artérielle moins élevées,
    • un taux de cholestérol inférieur, idem pour les triglycérides et la glycémie,
    • une capacité aérobique et une endurance supérieures,
    • au test VO2 max (taux maximum de consommation d'oxygène pendant l'exercice), il fait un bie meilleur score.
  • Un second résultat plus surprenant : le jumeau conducteur de camion avait des muscles des jambes plus gros et plus forts : parce que le jumeau sportif était un coureur, ses muscles étaient plus maigres et développés pour mieux avancer dans l'espace.

A 60 ans, la condition physique d’un homme de 30 ans : la condition physique du jumeau athlétique (notamment telle que mesurée par le test VO2 max) était smilaire à celle d'un homme de 30 ans, bien meilleure que celle du jumeau sédentaire, qui était plus typique de son âge. Ce jumeau athlétique avait également 55% de fibres musculaires en plus, « à contraction lente » que le jumeau conducteur, ce qui signifie qu'il pouvait courir pendant des heures sans se fatiguer.

Les chercheurs prévoient de surveiller les jumeaux tous les 5 ans. Si tout le monde ne peut pas être un athlète, avec la bonne quantité d'exercice, chacun doit pouvoir prolonger sa durée de vie en bonne santé.

Source: European Journal of Applied Physiology 14 July 2018 Muscle health and performance in monozygotic twins with 30 years of discordant exercise habits

Équipe de rédaction Santélog Août 18, 2018Rédaction Santé log




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine