Magazine Environnement

Comment s'attaquer au plastique de manière inefficace : l'exemple du gouvernement

Publié le 18 août 2018 par Brunetisa

Aujourd'hui, je vous propose un article que Katy Gawelik a publié sur son site Recettes saines et gourmandes, intitulé Le gouvernement s'attaque au plastique de manière stupide.

Comme il reflète exactement ce que je pense, plutôt qu'écrire un article sur le sujet, je lui laisse la parole :

Le plastique en voie de disparition en France ?

Le 12 août 2018, le Gouvernement (en la personne de Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la transition écologique) a annoncé sa volonté de mettre en place un système de bonus-malus pour favoriser le plastique recyclé.

Ce dispositif sera mis en place à partir de 2019. D'ici 2025, 100 % des plastiques seront recyclés !

Je trouve cette mesure stupide !

Pourquoi ne pas instaurer plutôt un système de bonus pour ceux qui consomment moins - ou pas du tout - de ces plastiques ?

En quoi consiste cette mesure ?

Le système de bonus-malus sera mis en place pour inciter les consommateurs à privilégier les produits fabriqués à partir de plastique recyclé. Le bonus ou le malus pourra aller jusqu'à 10 % du produit.

La bouteille recyclée sera donc moins chère.

Cela voudra dire que le plastique, il en existera encore et toujours ! Cela voudra dire que des industriels seront chargés de produire encore et toujours du plastique.

Même s'il est recyclé, cela reste et restera toujours du plastique !

Certes, normalement, le plastique recyclé consommé ne devrait plus se retrouver dans la nature, car il sera entièrement recyclé en 2025.

C'est un point positif, même si la pollution due au plastique sera difficile à endiguer partout dans le monde !

Mais, l'Etat sait-il que tous les plastiques ne peuvent pas être recyclés ? C'est le cas, par exemple, des plastiques légers des emballages...

Mais, l'Etat oublie-t-il les perturbateurs endocriniens contenus dans le plastique, à l'origine de perturbations du système hormonal, entraînant stérilité, cancers, puberté précoce, etc. ?

Le plastique crée une pollution incontrôlable.

Pourquoi continuer à vouloir à tout prix produire du plastique, même recyclé ?

N'aurait-il pas mieux valu prendre des mesures pour supprimer progressivement le plastique et informer les consommateurs des alternatives possibles au plastique.

Les alternatives au plastique

Des tas d'alternatives aux plastiques existent ! Si vous êtes adepte du Zéro déchet, vous savez parfaitement de quoi je parle !

Le verre, le papier Craft, le tissu, le bambou, l'inox, etc. sont autant de matériaux qui permettent de supprimer le plastique.

Pour la conservation, utilisez des bocaux.

Pour emmener vos repas au travail, utilisez des tiffins en inox ou des bocaux.

Pour conserver vos aliments au frais ou pour les protéger, utilisez du tissu.

Bref, les exemples sont nombreux !

Pourquoi ne pas tendre vers la suppression du plastique, tout simplement ?

Donc, au lieu de se lancer dans une campagne en faveur du plastique recyclé, il aurait été préférable que l'Etat se lance dans une campagne en vue de supprimer le plastique purement et simplement.

Je sais parfaitement que cette mesure ne peut être mise en place du jour au lendemain, d'autant plus que les industriels mettraient certainement leur veto, que ce soit les industriels qui utilisent le plastique, mais aussi les industriels du recyclage, pour qui la mesure est une aubaine financière.

Recycler du plastique rapporte de l'argent et produire, à partir de plastique recyclé, rapporte aussi de l'argent. Cela fait marcher l'économie !

Mais, n'oublions pas que pour faire tourner les machines, il faut de l'énergie, pour transporter les matières à recycler et les matières produites, il faut encore de l'énergie. Bref, encore plus de production pour encore plus de pollution.

Mais ce n'est pas grave, ces entreprises pourront nous faire croire qu'elles sont vertueuses puisqu'elles recyclent !

Il va falloir encore et toujours faire comprendre à tous ces technocrates que la meilleure façon, la plus efficace et la moins polluante, de recycler un produit est de ne pas le produire !!

C'est un peu comme l'histoire du glyphosate. L'Etat attend que d'autres herbicides moins dangereux pour la santé (encore faut-il en être sûr) soient trouvés pour l'interdire. Pourtant, il est possible de cultiver sans utiliser d'herbicides ou de pesticides ! La Permaculture et l'agroécologie le prouvent tous les jours...

En attendant, consommateur, vous savez quoi faire : bannissez le plus possible le plastique de votre vie ! C'est facile ! Tout le monde peut le faire ! Il suffit d'un peu de volonté...

Prenez exemple sur les " Plastic attack "...

..........
(sources images : https://www.valeursactuelles.com/les-courses-sans-sacs-62925, https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/pourquoi-les-oiseaux-marins-ingerent-ils-du-plastique-7785771199 )

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Brunetisa 10911 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte