Magazine Finances

Tally gère les dettes automatiquement

Publié le 20 août 2018 par Patriceb @cestpasmonidee
Tally On connaissait les solutions destinées à assister les consommateurs dans une meilleure gestion de leurs finances personnelles, voici Tally, la première application mobile qui optimise automatiquement le pilotage de leurs cartes de crédit, en leur permettant d'économiser sur leurs frais et de réduire leurs dettes, presque sans y penser.
Une forte proportion de la population américaine – et il en est de même partout dans le monde – est en permanence angoissée par les questions d'argent, avec une sensation d'abandon, voire de trahison, de la part d'institutions financières qui commercialisent des produits dont le modèle économique consiste à stimuler les dépenses (via des primes, réductions et autres avantages) et à encourager l'imprévoyance, de manière à collecter des pénalités en cas de retard de paiement et des intérêts sur les encours.
Afin de lutter contre ce qui se transforme fréquemment en un cercle vicieux d'endettement, l'approche de Tally vise à introduire plus de transparence et, surtout, plus de simplicité dans les processus. En pratique, après avoir installé son application sur son smartphone, l'utilisateur va d'abord connecter les comptes de ses différentes cartes, tandis que son score de crédit est vérifié (la solution ne s'adresse qu'à des personnes fiables), après quoi un plan d'optimisation des flux pourra être mis en place.
À ce stade, plusieurs options sont disponibles. Cas le plus simple, pour les porteurs qui règlent leurs achats sans attendre, il est possible, a minima, d'automatiser le règlement du solde de toutes leurs cartes à échéance et éviter de la sorte les frais de retard. À ceux qui entretiennent une dette, Tally va ouvrir une ligne de crédit, à un taux dépendant de leur historique de crédit, mais plus avantageux que celui de leurs cartes, et va proposer d'assumer à leur place, en totale autonomie, le règlement de leurs échéances.
Tally
Pour ce faire, les algorithmes de la startup vont transférer, autant que possible, les encours des cartes sur le crédit accordé, en sélectionnant en priorité ceux qui portent les taux d'intérêt les plus élevés. Par la suite, chaque mois, ils se chargeront de calculer une mensualité minimale, comprenant les remboursements exigés par les émetteurs, ainsi que les intérêts et une petite fraction du capital du prêt. L'objectif primaire est donc de réduire le coût des cartes de crédit, sans en restreindre les usages.
Mais Tally offre également d'accompagner les démarches de désendettement. Dans ce cas, elle invite l'utilisateur à décider de sa stratégie, à travers une simulation grâce à laquelle il va évaluer la durée nécessaire pour apurer ses comptes, en fonction de ses habitudes de consommation (telles qu'elles ressortent de ses dépenses passées) et de sa capacité à augmenter le niveau de ses mensualités. Là encore, une fois le processus enclenché, l'application peut, sur demande, en assurer automatiquement l'exécution.
Naturellement, des imprévus peuvent survenir. Non seulement est-il alors possible, à tout moment, d'ajuster les conditions de fonctionnement mais les algorithmes sont-ils aussi capables de moduler le déroulement du plan retenu selon les circonstances, sans intervention humaine, le cas échéant. D'autre part, une analyse globale de la situation est effectuée tous les 6 mois, qui permet aux clients qui respectent leurs échéances de bénéficier de taux plus attractifs et de limites de crédit plus élevées.
La prochaine génération d'assistants de gestion de finances personnelles sera à l'image de Tally : après l'approche par analyse historique, puis la recommandation contextuelle, l'avenir sera aux outils pro-actifs, qui prennent l'initiative pour faciliter la vie des consommateurs, au mieux de leur intérêt. Incidemment, l'exemple des cartes de crédit expose la menace que font peser ces solutions émergentes sur des modèles historiques reposant sur une relation déséquilibrée entre l'institution financière et son client.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8194 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine