Magazine Conso

Un photographe juif a enterré ces photos pour que les nazis ne puissent pas les trouver, et elles vont vous briser le coeur

Par Loopkinn

En hiver 1944, au plus fort de la Shoah, le photographe juif Henryk Ross a enterré une boîte de photos dans le sol. Un peu plus d’un an plus tard, il est retourné déterrer les photos, et l’histoire tragique qu’elles racontent résonne encore aujourd’hui.

Henryk Ross de Łódź, en Pologne, était un photographe de presse et de sport lorsque les forces allemandes ont envahi sa ville en 1939. À partir de ce moment, il a survécu en prenant des photos d’identité et de publicité pour le Département de la statistique du ghetto. Lorsqu’il travaillait, cependant, il a risqué sa vie pour documenter secrètement les événements de la vie quotidienne dans le ghetto de Łódź.

Les photos sont aujourd’hui hébergées dans le musée des beaux-arts de l’Ontario, à Toronto, au Canada, et elles servent désormais de mémorial dédié aux victimes du plus gros génocide de l’histoire.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Loopkinn 361423 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines