Magazine Culture

[CLASSEMENT 2017/2018] - 50 à 41

Publié le 21 août 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

50 - VIDA - SAISON 1 (NEW)
La relation entre deux soeurs américaine d’origine mexicaine était un sujet qui aurait pu facilement tourner au vinaigre mais par chance, la dernière comédie de Stars a été l’une des belles idées de cette saison. Grâce à un casting frais et des intrigues soignées, la saison nous plonge dans un univers intelligent et conté avec beaucoup de légèreté. Sur fond de relation de familles, la série parvient aussi à parler de sujets beaucoup plus durs sur le racisme toujours présent et sur la vie de tous les jours avec une certaine notion de vérité derrière.

49 - LA CASA DE PAPEL - PART 1 & 2 (NEW)
Dévoilée par Netflix dans le monde entier, La Casa de Papel était au départ une mini-série espagnole en deux parties. Véritable succès populaire et malgré de gros défauts et des ficelles narratives pas toujours très bien emmenées, la série aura su marquer cette année série et mon année à moi aussi. Sans être exceptionnelle, la série aura su rester un divertissement efficace du début à la fin sans jamais vraiment m’ennuyer.

48 - PERDUS DANS L’ESPACE - SAISON 1 (NEW)
De la SF au milieu d’une série familiale ? C’est le pari fou de Netflix et donc du remake de Perdus dans l’Espace. Si par moment la série s’égare et devient longue à la détente, une fois qu’elle trouve son rythme le mélange entre les relations familiales et les aventures permettant d’explorer cette nouvelle planète devient passionnant. Déjà renouvelée pour une saison 2, les enjeux de cette première saison ont tenus plutôt bien la route et j’en redemande.

47 - KILLING EVE - SAISON 1 (NEW)
Une série d’espionnage 100% féminine ? C’était la bonne idée de cette saison. Avec Jodie Comer et Sandra Oh en figure de proue, la série nous embarquer dans un voyage étonnant où tout semble permis. Moderne et innovante, la série tente de réinventer les codes du genre tout en proposant là aussi des personnages féminins forts. C’est sans parler du renouveau du polar britannique à travers une Europe trivial et glacial. On s’accroche sans problème, et vous ?

46 - IZOMBIE - SAISON 4 (-11)
Alors que la prochaine saison sera la dernière de la série, iZombie a pris un pari risqué cette année : faire de sa petite histoire de zombies quelque chose de beaucoup plus global. Ce pari était risqué et la série aurait rapidement pu perdre tout son intérêt. Elle n’est plus aussi équilibrée que les saisons précédentes et Rob Thomas perd par moment pied mais certains épisodes succulents viennent alors rééquilibrer les choses.

45 - RIVERDALE - SAISON 2 (-2)
La saison 2 de Riverdale aura souffert d’une chose : son nombre d’épisodes. Si Netflix va produire une série dérivée centrée sur Sabrina l’apprentie sorcière, Riverdale aura tenté de proposer des intrigues plus profondes autour de ses personnages en égarant par moment ce qui faisait aussi le charme de la première saison. Sans être ratée, la saison s’étend par moment trop en longueur et stagne avant de s’embarquer dans des aventures détonnantes amorçant la fin de la saison.

44 - HAPPY! - SAISON 1 (NEW)
Véritable série sous acide, Happy! permettait de retrouver Christopher Meloni dans un rôle à la hauteur de son talent. Dans cette aventure complètement farfelue en ressort une série étonnante et par moment brillante, mélangeant la fantaisie à quelque chose de beaucoup plus terre à terre. Si par moment la série ne mène nulle part, elle se rattrape alors rapidement et le talent de son héros vaut tout l’or du monde.

43 - BLACKISH - SAISON 4 (NEW)
Après avoir perdu un peu de sa superbe l’an dernier, black-ish s’est rattrapée cette année avec des intrigues engagées (dont un épisode qui a donné du fil à retordre à ABC qui a décidé de ne pas le diffuser). La série n’a pas perdu de son mordant et parvient à renouveler son humour et surtout à déclencher la séparation de son couple vedette alors que le départ de l’ainée à l’université aurait pu laisser un vrai vide. Il n’en est rien, la saison gagne même des points en se recentrant sur certains personnages. Une belle réussite.

42 - THE LAST MAN ON EARTH - SAISON 4 (+3)
Si cette saison 4 de The Last Man on Earth est la dernière, elle aura su globalement entre dans la lignée des saisons précédentes et continuer de développer un univers riche en idées. Si tout n’est pas parfait, globalement la saison a proposé quelque chose de véritablement intéressant dans son développement des personnages et de l’histoire de la série qui change de ce que l’on aurait probablement pu imaginer au départ.

41 - ASH VS EVIL DEAD - SAISON 3 (NEW)
Avec cette troisième saison,  Ash vs. Evil Dead a connu bien des défauts mais ce que j’aime bien c’est que le délire ne semble pas avoir de limites et c’est justement ce qui fait le succès de cette série. Jusqu’à la conclusion de la saison, qui laisse la série évoluer dans la SF (et j’aurais adoré voir une saison 4 rien que pour ça) mais la saison part dans des délires parfois mal fichus et c’est dommage. Pour autant, en souvenir de cette franchise que j’adore, je ne pouvais pas la signaler dans ce grand classement de la saison...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte