Magazine Société

Lino Ventura, dernier des Mohicans ?

Publié le 05 septembre 2018 par Christophefaurie
Lino Ventura ne trouvait plus de scénario qui lui allait, à la fin de sa vie. Il cherchait des "histoires d'hommes". Mais plus personne n'avait l'expérience nécessaire. (Reportage.) Histoire d'un changement de société ?
Histoire d'immigré, aussi. Un père qui disparait, une mère qui émigre à l'étranger, pas d'études, le travail qui commence à neuf ans, et, finalement, le succès grâce à la lutte gréco romaine, puis au catch. Le cinéma, et la gloire, venant de manière inattendue. (Quoique Lino Ventura ait toujours été un très grand amateur de films.) Sens de l'honneur et aspiration à la respectabilité. Et bonheur dans l'amitié. Et homme qui parle bien mieux français que beaucoup de nos intellectuels modernes.
Comprendre Lino Ventura, c'est comprendre l'immigré ? Mais aussi que ceux qui parlent avec tant d'émotion de l'immigration sont aussi ceux qui étaient incapables de lui écrire un scénario, parce qu'ils ne savaient pas ce qu'était un homme ? et un immigré ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine