Magazine Culture

Critiques Séries : The Purge - American Nightmare. Saison 1. Episode 1.

Publié le 05 septembre 2018 par Delromainzika @cabreakingnews

The Purge - American Nightmare // Saison 1. Episode 1. What is America?.


Après quatre films dont le succès n’est plus à démontrer, la franchise The Purge se dote désormais d’une série télévisée diffusée sur USA Network aux Etats-Unis et Amazon Prime en Europe. Cette franchise, créée par James DeMonaco bénéficie encore une fois du même scénariste ici, ce qui permet de garder la continuité du récit et surtout de ce que The Purge a raconté dans le second film dont la série est la suite dans la timeline donc avant les évènements de American Nightmare : Election Year. Au fil des films, la narration de The Purge a su prendre une forme intéressante et surtout construire un univers particulier et fascinant. Cette allégorie politique s’avère vraiment intéressante et la série va alors tenter d’explorer la vie de personnages différents. On en suit en l’occurence ici trois différents et j’aime bien ce que ce premier épisode tente de mettre en place. James DeMonaco s’inspire alors ici fortement de ce qu’il avait pu faire dans le dernier film en date, sur les origines de la Purge. On suit le destin de personnages divers et variés et tout cela avec un résultat assez étonnant sur bien des points différents. L’enjeu d’une série est de raconter la même histoire que dans les films mais en développant un peu plus les personnages et je dois avouer que j’aime beaucoup.

La population se prépare à la nuit cauchemardesque instituée par le gouvernement pour faire face à la criminalité. Durant une période de 12 heures, une fois par an, les citoyens peuvent se livrer à tous les crimes, même au meurtre, sans craindre une intervention de la police ou une quelconque poursuite. Bourreau ou victime ? Chacun doit faire son choix...

Au film des films, l’univers de The Purge a su se développer petit à petit et je dois avouer que j’aime beaucoup le résultat. Les personnalités que l’on suit ont toute énormément de potentiel car elles sont toutes très différentes. Cela permet aussi de nous plonger dans des univers différents, des plus riches aux plus pauvres. Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à ce que cela soit développé de cette façon mais l’univers fascinant des films parvient à créer ici quelque chose de réellement efficace. Cela ne change pas forcément de ce que l’on a pour habitude de voir dans les films, mais ce sont les films qui ont construit aussi petit à petit ce monde qui me fascine. Le fun n’est pas en reste. En effet, nous sommes face à une série qui veut garder en son coeur le côté barré et violent de la franchise de départ. Ce sont les petits détails bien entendu qui donnent à The Purge son intérêt et donnent envie de poursuivre l’aventure. Les personnages présentés dans ce premier épisode ont tous des trucs à cacher et forcément, on ne sait pas encore tout ce qui est prévu. Et puis il y a la scène finale de l’épisode, un joyeux festin délicieux que seule une franchise comme celle-ci pouvait nous offrir.

Note : 7/10. En bref, dans la lignée du dernier film sorti. Réussi.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte