Magazine France

@misterGdeC menacé de mort…. Encore ?! Que faire ?

Publié le 06 septembre 2018 par Gédécé @lesechogaucho

Au début, on prend ça pour une vulgaire plaisanterie comme le net en recèle tant, au vu d’une « identité » aussi grotesque : Eurocalifat, vraiment ? 😂😂😂

@misterGdeC menacé de mort…. Encore ?!  Que faire ?

… Et puis, on se souvient tout de même, en écho, du trop grand nombre de menaces de mort du même type qu’on a reçues dans le passé, nous promettant par exemple le même sort que Clément Méric... (C’était à l’époque où je me battais contre ces gens là…)

@misterGdeC menacé de mort…. Encore ?!  Que faire ?
@misterGdeC menacé de mort…. Encore ?!  Que faire ?
@misterGdeC menacé de mort…. Encore ?!  Que faire ?

… Moi, si vous voulez, ça ne me fait ni chaud ni froid, sans quoi je n’aurais pas choisi le combat antifasciste, et je me serais planqué dans un coin bien sagement en attendant de laisser passer l’épidémie de peste brune, comme tant d’autres… je ne sais que trop bien quoi penser de ceux que j’appelle des fachos d’écran, qui se gardent bien d’affronter la réalité des rues, et qui passent leur temps à répandre leur haine de tout et n’importe qui et de n’importe quoi à longueur de journée, se gobergeant des pires fake news qui renforcent leurs certitudes racistes et ne viennent surtout pas contrarier leur inculture abyssale et leur manque totale de sens critique,  n’ayant probablement rien de plus constructif à faire que de chasser en meutes et de harceler en des termes outranciers celleux qui osent s’y opposer… Au point que ceux et celles-ci envisagent de concocter des manuels de survie au front (numérique),  comme le décrit si bien Tanxxx ici.

Mais il se trouve que j’ai fait de l’impunité de ce genre de propos haineux sur le net un combat personnel, et que j’entends bien contribuer à infléchir les systèmes de modération des réseaux dits sociaux vers un sens plus favorable à l’expression réelle, sereine et intelligente, un peu plus humaniste et constructive…  Je rêve en effet tout haut d’un monde, d’un mode, d’un système et d’un registre réellement collaboratif sur des réseaux vraiment sociaux, qui épargne et protège les plus vulnérables d’entre nous…Les plus solides d’entre nous devraient s’y atteler pour elleux.

Car je ne pense pas qu’à ma gueule, sans quoi, là non plus, je ne me revendiquerais pas antifa. Et donc, là où je veux en venir, c’est que plusieurs personnes (elles se reconnaitront) m’ont demandé instamment de ne pas prendre ce genre de choses à la légère, et m’ont conseillé de porter plainte. Cela me pose, comme à beaucoup d’antifas, je le sais, un cas de conscience. Comment être cohérent avec soi-même en fustigeant régulièrement la milice du grand Kapital d’un côté, nourrissant ce blog de nombreuses affaires de violences policières et notant au quotidien les stigmates d’un racisme d’état dont ces grands serviteurs là sont partie prenante, quand ils ne collaborent pas carrément avec les fafs en épousant les mêmes idées, et de l’autre en demandant leur intervention ? De plus, il faut être lucide et pragmatique ; me dévoilant antifa, je risque la bavure, c’est un fait.

Mais je dois à cet endroit précis de la narration  vous faire un aveu entre parenthèses. La dernière fois, il y a maintenant un peu plus de deux ans, comme j’avais reçu une menace ciblée de l’un des apprentis nazillons qui fréquentent la taverne de Thor,  qui visait directement l’un de mes enfants,  bien que je me fiche royalement de moi, j’ai pensé alors à la sécurité des mon entourage…  je m’étais donc  forcé à me traîner au commissariat pour porter plainte, dans l’espoir de protéger mes enfants. J’avais amené tout un dossier, factuel, avec des captures d’écran pour attester de la véracité de mes déclarations. L’agent de police qui m’a reçu a convenu que les menaces étaient en effet suffisamment graves. Mais il a refusé de prendre ma plainte, et même de consigner cela sur une main courante lorsqu’il a su que j’étais militant antifa. Il m’a redonné tout mon dossier, et m’a demandé d’écrire directement au procureur… Je ne l’ai jamais fait. Mais qu’est-ce que j’espérais donc ? Quand j’ai relaté cette histoire à un avocat spécialisé en droits humains sur le coin, il n’en a  pas cru ses oreilles… Comment était-il possible qu’un agent de police refuse sinon de recueillir une plainte, du moins de consigner ma déposition dans une main courante ? Pourtant, c’est ainsi.

Aujourd’hui, ce genre de choses se reproduit donc… Le ou les administrateurs que les amis de debunkers qualifient de lourdauds  et de propagateurs de fake news ridicules récidivent, persistent, et signent, par pure provocation, sûrs de leur totale impunité. Ils ont ainsi précisé leur menace, après la première :

@misterGdeC menacé de mort…. Encore ?!  Que faire ?

Sur leur site, ils incitent donc à me harceler et m’agresser :

@misterGdeC menacé de mort…. Encore ?!  Que faire ?

Leur provocation haineuse fonctionne parfaitement sur les bas de plafond qui lisent ce genre de proses imbitable, si j’en juge par les commentaires sous la publication, qui appellent à l’élimination physique des antifas… dont Mélenchon serait (ce qui m’a fait sourire… jaune. S’ils pouvaient mesurer l’ampleur de leur bêtise… ).

@misterGdeC menacé de mort…. Encore ?!  Que faire ?

Mais sachant tout cela, à présent, je m’interroge : que faire, concrètement, face à ces imbéciles qui me menacent si directement, sûrs de leur totale impunité ? Continuer à faire de la pub en effet à ces bas du front qui n’en méritent pas tant, en les mentionnant ?  Re-porter plainte pour rien ? Si j’avais les moyens financiers, en effet, je me paierais un avocat, et me ferait un plaisir de les voir grelotter et tortiller du cul au tribunal pour échapper aux foudres de la justice, comme leurs semblables soi-disant repentis, ici… J’en ferais des procès politiques retentissants et médiatisés, afin de leur donner une leçon… Mais.

Alors, quelles solutions ? Je ne connais pas de hacker pour démonter leur bouzin, je ne suis pas du genre à monter des expéditions punitives, et j’ai pas d’amis hautement placés… Fin du game (pour l’instant).

Mais si vous avez quelque chose à me proposer, mes commentaires sont ouverts.

Merci pour votre attention.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte